Déterminants sociaux et inégalités en matière de santé

Aperçu

Il existe de fortes inégalités en matière de santé publique entre les pays de l’UE, mais aussi entre les groupes de population au sein de ces pays. Les déterminants sociaux jouent un rôle important dans ces inégalités et ont une incidence sur l’espérance de vie et l’état de santé général. Ils comprennent des facteurs tels que l’emploi, le revenu, le niveau d’éducation et l’origine ethnique.

L’UE promeut des politiques et aide les autorités nationales ainsi que les parties concernées à prendre des mesures en vue de réduire les inégalités en matière de santé. La communication de 2009 de la Commission européenne, intitulée «Solidarité en matière de santé: réduction des inégalités de santé dans l’UE», définit une première stratégie qui comprend:

  • une évaluation de l’incidence des politiques de l’UE sur les inégalités en matière de santé;
  • une mise à jour des données sur les inégalités en matière de santé et sur les stratégies efficaces dans ce domaine;
  • des informations sur le financement de l’UE destinées à aider les autorités nationales et d’autres organismes à lutter contre ces inégalités.

Rapport sur les inégalités en matière de santé dans l’UE

En 2013, la Commission a présenté un document de travail intitulé «Rapport sur les inégalités en matière de santé dans l’Union européenne». Celui-ci présente:

  • des faits et chiffres actualisés sur les inégalités en matière de santé dans l’UE;
  • une évaluation des progrès accomplis dans la mise en œuvre de la stratégie de 2009.

Le rapport conclut que des mesures supplémentaires sont nécessaires au niveau local, national et européen, même si des progrès ont été réalisés. Les politiques de l’UE offrent des possibilités que les pays de l’UE et les groupes d’intérêt devraient pleinement saisir pour améliorer la situation et la cohésion dans le domaine de la santé.

Investir dans la réduction des inégalités en matière de santé

Investir dans la réduction des inégalités en matière de santé, c'est contribuer à la cohésion sociale et briser le cercle vicieux de la mauvaise santé, qui est à la fois une cause et une conséquence de la pauvreté et de l'exclusion.

Grâce à un financement du Parlement européen, la Commission met en œuvre des projets pilotes liés à des aspects spécifiques de la réduction des inégalités en matière de santé.

Une action conjointe sur les inégalités en matière de santé au titre du programme Santé de l’UE est également en cours de préparation et sera lancée en 2018. Elle constituera la base de la collaboration entre les pays de l’UE sur le renforcement de l’égalité dans le domaine de la santé.