Scientific Committees

Effets sur la santé de l’utilisation des bancs solaires à des fins cosmétiques

Le problème n’est pas nouveau. Le comité scientifique des produits de consommation a fourni dès 2006 un avis sur les effets biologiques du rayonnement ultraviolet (UV) provenant des bancs solaires. Dans cet avis, il concluait que l’utilisation de dispositifs de bronzage à rayons UV était susceptible d’augmenter le risque de mélanome malin de la peau et éventuellement de mélanome oculaire. Il recommandait aux jeunes de moins de 18 ans d’éviter les bancs solaires.
Quelques années plus tard, en 2009, le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) a classé l’utilisation des dispositifs de bronzage à UV comme étant cancérigène pour les humains.
Compte tenu des nouvelles données disponibles, la Commission européenne a invité le comité scientifique des risques sanitaires, environnementaux et émergents (CSRSEE) à mettre à jour le précédent avis sur ce sujet.