L'UE dans le monde

La santé dans le monde

Nations unies – Coopération en matière de santé

L’UE a établi des relations solides avec les Nations unies en travaillant en étroite collaboration avec son secrétariat et ses divers fonds, programmes et agences. La coopération couvre la santé mondiale et les questions directement liées à la santé, telles que le développement, les droits de l’homme, le changement climatique, la gestion des crises et l’aide humanitaire. L’UE soutient l’Organisation mondiale de la santé (OMS), qui est l’autorité de référence en matière de santé mondiale dans le système des Nations unies.

La Commission européenne participe activement aux discussions sur la santé mondiale au sein du Groupe des 20 (G20), le forum international des gouvernements et gouverneurs des banques centrales des 20 plus grandes économies industrialisées et émergentes, et du Groupe des 7 (G7), qui représente les 7 plus grandes économies avancées. Les points abordés sont notamment les suivants:

Objectifs de développement durable

Les 17 objectifs de développement durable des Nations unies (ODD), adoptés en 2015, constituent un cadre d’action à l’échelle planétaire à l’horizon 2030.

Un des objectifs est tout particulièrement consacré à la santé, même si de nombreux autres y sont également liés. L’objectif n° 3 vise à «permettre à tous de vivre en bonne santé et promouvoir le bien-être de tous à tout âge». Il concerne notamment:

  • les maladies infectieuses telles que le VIH/sida, la tuberculose et l’hépatite;
  • les maladies non transmissibles et la santé mentale;
  • l’abus de substances;
  • la lutte antitabac;
  • l’accès aux vaccins et aux médicaments;
  • le financement de la santé et le personnel de santé.

La Commission européenne et les États membres de l’UE partagent la responsabilité d’atteindre les ODD. En réponse au programme de développement durable à l’horizon 2030, la Commission a adopté en 2016 une communication intitulée «Prochaines étapes pour un avenir européen durable», accompagnée d’un document de travail de ses services. Elle prévoit notamment d’intégrer les ODD dans les politiques et initiatives de l’UE, de rendre régulièrement compte des progrès accomplis, de collaborer avec les principales parties intéressées et de définir une vision à long terme.

Le site web de l’UE consacré au développement durable fournit des informations détaillées sur la manière dont l’Union contribue à mettre en œuvre le programme à l’horizon 2030 et à atteindre les objectifs de développement durable.

Santé mondiale et gouvernance de l’UE

La politique de l’UE en matière de santé mondiale, définie en 2010, recense les principaux enjeux et énonce quatre principes directeurs pour renforcer la vision, la voix et l’action de l’UE. Elle nécessite de travailler en partenariat avec l’ensemble des organisations et groupes d’intérêts concernés, notamment dans les domaines suivants:

  • commerce;
  • financement;
  • aide au développement;
  • migrations;
  • sécurité, changement climatique et action en faveur de l’environnement;
  • recherche et innovation.

L’UE plaide en faveur d'une couverture médicale qui soit équitable, universelle et de qualité et encourage un financement efficace et équitable d’une recherche qui profite à la santé de tous. Elle veille à ce que les produits nouveaux soient sûrs, efficaces, accessibles et abordables.

Le Global Health Policy Forum et la Commission

Pour étayer sa politique de santé mondiale, la Commission organise le Global Health Policy Forum, qui réunit des représentants d’organisations internationales, d’ONG et du secteur économique. Ce forum devrait aider l'UE à mieux faire entendre sa voix en garantissant la cohérence entre ses politiques de santé intérieures et extérieures en vue de réaliser les objectifs sanitaires mondiaux.

Le Global Health Policy Forum a été créé à la suite de la communication de la Commission sur la santé mondiale, adoptée en 2010, et des conclusions du Conseil qui ont suivi. Les principaux services de la Commission concernés sont la DG Santé et sécurité alimentaire, la DG Coopération internationale et développement, ainsi que la DG Recherche et innovation.