Représentation en France

Politique de cohésion : mesures de soutien à la relance et à la transition approuvées pour le Danemark et la France

/france/file/p039092-757080jpg-5_frp039092-757080.jpg

Début des travaux de la Conférence sur l’avenir de l’Europe
Copyright EC

La modification de programmes opérationnels augmentera les fonds disponibles pour les investissements dans le cadre de "REACT-EU", le programme pour l'aide à la relance dans les territoires européens.

22/04/2021

La Commission a approuvé la modification de deux programmes opérationnels (PO) de la politique de cohésion qui augmenteront de près de 274 million d'euros le financement disponible pour les investissements dans le cadre de REACT-EU (Aide à la Relance pour la Cohésion et les Territoires Européens) au Danemark et en France.

La Commissaire chargée de la cohésion et des réformes, Elisa Ferreira, a déclaré: « Je suis heureuse de constater que les amendements au programme REACT-UE s'accélèrent dans toute l'UE. J'exhorte les États membres à tirer pleinement parti du financement REACT-UE pour ces mesures politiques afin de soutenir la reprise à long terme suite à la crise du coronavirus ».

Au Danemark, la modification du FEDER ‘Innovation et croissance durable des entreprises PO‘ mettra en œuvre un programme national de développement des entreprises pour les PME combiné au soutien aux entreprises pour les ouvrages régionaux, facilitant ainsi la reprise grâce à la transition verte et numérique.

En France, la modification du ‘PO Rhône-Alpes' FEDER-FSE soutiendra les PME, la numérisation, l'économie verte et le secteur de la santé, tout en assurant une formation et un soutien au marché du travail, tant en Rhône-Alpes qu'en Auvergne. Dans le cadre de NextGenerationEU, la législation REACT-EU étend les mesures de réponse à la crise et les modalités d'assistance fournies par le biais des paquets de l'Initiative d'investissement en réaction au coronavirus en fournissant un complément de 47,5 milliards d'euros (50,5 milliards d'euros en prix courants) aux programmes de la politique de cohésion tout au long de 2021 et 2022.

Les mesures REACT-UE devraient se concentrer sur le soutien à la résilience du marché du travail, l'emploi, les PME et les familles à faible revenu, ainsi que sur la mise en place de bases pérennes pour les transitions vertes et numériques et une reprise socio-économique durable.