Représentation en France

Déclaration de la Présidente von der Leyen sur l'évolution de la Stratégie en matière de vaccins

/france/file/p050920-820278jpg_frp050920-820278.jpg

Déclaration de la Présidente von der Leyen sur l'évolution de la Stratégie en matière de vaccins
Copyright EC

La Présidente de la Commission européenne a notamment fait le point sur les livraisons de vaccins en Europe, le nombre de doses administrées, mais également sur la prolongation à moyen-terme de la stratégie vaccinale européenne.

14/04/2021

"La pandémie de COVID demeure une menace sérieuse pour la santé et les moyens de subsistance des Européens. Nous sommes engagés dans une course contre la montre. Plus vite nous atteindrons notre objectif de vaccination de 70 % des adultes dans l'Union européenne, plus nous aurons de chances de contenir le virus.

La bonne nouvelle est que la vaccination accélère dans toute l'Europe! À la date d'hier, les États membres avaient reçu plus de 126 millions de doses de vaccins. Et je suis heureuse de pouvoir annoncer que nous avons aujourd'hui franchi le cap des 100 millions de vaccinations dans l'UE. Il s'agit d'une étape importante dont nous pouvons être fiers. Sur ces 100 millions de vaccinations, plus d'un quart sont des deuxièmes doses, ce qui signifie que nous avons aujourd'hui plus de 27 millions de personnes intégralement vaccinées.

C'est une bonne nouvelle. Mais, comme l'a montré l'annonce faite hier par Johnson and Johnson, de nombreux facteurs sont encore susceptibles de perturber le calendrier de livraison des vaccins prévu. Il est donc important d'agir rapidement, d'anticiper et, dans la mesure du possible, de s'adapter. Nous faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour soutenir le déploiement de la vaccination en Europe, notamment en augmentant l'offre de vaccins dans les semaines et les mois à venir.

C'est pourquoi j'ai le plaisir d'annoncer que nous sommes parvenus à un accord avec BioNTech-Pfizer pour accélérer une nouvelle fois la livraison de vaccins. 50 millions de doses supplémentaires de vaccins BioNTech-Pfizer seront livrées au cours du deuxième trimestre de cette année, à compter du mois d'avril. Ces 50 millions de doses devaient, à l'origine, n'être livrées qu'au quatrième trimestre de 2021. Elles seront désormais disponibles au deuxième trimestre.

Cela portera à 250 millions le nombre total de doses fournies par BioNTech-Pfizer au deuxième trimestre. Ces doses seront réparties entre tous les États membres, au prorata de leur population, ce qui contribuera grandement à renforcer le déploiement de nos campagnes de vaccination. Je tiens à remercier la société BioNTech-Pfizer. Elle s'est révélée être un partenaire fiable. Elle a tenu ses engagements et répond à nos besoins. Cela se traduit par un bénéfice immédiat pour les citoyens de l'UE.

Mais il faut aussi se concentrer sur le moyen terme. Pour préparer l'avenir, nous sommes en train de tirer les enseignements de la première phase de notre réponse à la pandémie. Il est clair que, pour résolument vaincre le virus, nous devrons être prêts, à un certain moment, à faire des rappels pour renforcer et prolonger l'immunité et, si des variants résistants apparaissent, nous devrons mettre au point des vaccins adaptés.. Ces vaccins devront être disponibles rapidement, et en quantité suffisante. Dans cette optique, nous devons nous concentrer sur les technologies qui ont fait leurs preuves, et c'est le cas des vaccins à ARNm.

C'est sur cette base que nous engageons désormais une négociation avec BioNTech-Pfizer en vue d'un troisième contrat. Ce contrat portera sur la livraison de 1,8 milliard de doses de vaccin sur la période 2021-2023. Et il prévoit que la production des vaccins, mais aussi celle de tous les composants essentiels, aura lieu dans l'UE.

Les négociations que nous entamons aujourd'hui — et que espérons conclure très rapidement — constituent une nouvelle étape importante dans la réponse de l'Europe à la pandémie. D'autres contrats pourraient, par la suite, être conclus avec d'autres sociétés. Nous traversons cette crise ensemble. Et c'est ensemble que nous gagnerons le combat contre la pandémie."