Représentation en France

Rapport sur l'évolution de l'emploi et de la situation sociale en Europe: pourquoi l'équité sociale et la solidarité sont plus importantes que jamais

/france/file/p035049000201-376689jpg-0_frp035049000201-376689.jpg

Rapport sur l'évolution de l'emploi et de la situation sociale en Europe: pourquoi l'équité sociale et la solidarité sont plus importantes que jamais
Copyright EC

Aujourd'hui, les services de la Commission ont publié l'édition 2020 du rapport sur l'évolution de l'emploi et de la situation sociale en Europe ; cette édition est consacrée à l'équité sociale et à la solidarité.

15/09/2020

Aujourd'hui, les services de la Commission ont publié l'édition 2020 du rapport sur l'évolution de l'emploi et de la situation sociale en Europe (rapport ESDE); cette édition est consacrée à l'équité sociale et à la solidarité. Le rapport contient une analyse fondée de la manière de faire progresser l'équité à travers l'Union européenne (UE) dans le contexte de crises comme celle de la pandémie de COVID-19 ainsi que des changements structurels dus au vieillissement de la population et des transitions écologique et numérique.

Nicolas Schmit, commissaire à l'emploi et aux droits sociaux: «Le rapport ESDE montre que le renforcement de l'équité sociale est essentiel pour surmonter la crise. Cela nécessite de placer l'humain au centre des préoccupations. Pour assurer la résilience, la solidarité et la cohésion, la réaction de l'UE doit donner la priorité à l'emploi, réduire les inégalités et garantir l'égalité des chances. La mise en œuvre effective du socle européen des droits sociaux peut nous servir de boussole.»

Selon le rapport, la pandémie de COVID-19 a des répercussions profondes sur la santé, l'économie, l'emploi et la société, menaçant de réduire à néant une grande partie des progrès sociaux réalisés précédemment par l'Union. Tous les États membres subissent un choc économique plus rude qu'en 2008 et 2009. La production économique s'est fortement contractée et le chômage est en hausse. Les personnes les plus vulnérables, dont font partie les jeunes Européens, sont particulièrement touchées.

Dans ce contexte, les constatations suivantes sont faites dans le rapport ESDE:

  • Des salaires minimaux et un revenu minimal adéquats peuvent avoir un effet bénéfique sur la mobilité sociale des Européens.
  • Il est payant d'améliorer l'équité sociale, notamment en investissant dans l'humain. Il est particulièrement rentable de combler les disparités existant entre hommes et femmes, tandis qu'un allongement de la vie professionnelle et l'élévation du niveau d'éducation ont également des effets positifs.
  • Le changement structurel, tel que la transition écologique, doit s'accompagner de mesures sociales pour réussir. Cette transition nécessite notamment un investissement social sous la forme de programmes de requalification et/ou de prestations de chômage. Selon le rapport ESDE, cet investissement social pourrait s'élever à 20 milliards d'euros au moins d'ici à 2030.
  • Les dispositifs de chômage partiel protègent efficacement l'emploi. L'UE aide les États membres à fournir ce soutien par l'intermédiaire de mécanismes de solidarité tels que l'instrument de soutien temporaire à l'atténuation des risques de chômage en situation d'urgence (SURE).
  • Le dialogue social et la négociation collective influencent l'équité et sa perception sur le lieu de travail en promouvant des salaires plus équitables, de meilleures conditions de travail et des marchés du travail plus inclusifs.

Plus généralement, pour colmater les brèches ouvertes par la COVID-19 et préparer l'économie et la société à un avenir caractérisé par des évolutions structurelles plus rapides, l'Union et les États membres devront tirer pleinement parti des possibilités offertes par la transition vers une économie plus verte et numérisée et intégrer l'inclusion, la solidarité et la résilience dans la conception de toutes les politiques. Assurer une large relance est un objectif stratégique essentiel de notre action, qui contribuera à renforcer la résilience sociale à long terme.

Contexte

Le rapport annuel sur l'évolution de l'emploi et de la situation sociale en Europe, élaboré par la direction générale de l'emploi, des affaires sociales et de l'inclusion, comporte une analyse économique actualisée des tendances sociales et en matière d'emploi en Europe ainsi qu'un examen des options stratégiques s'y rapportant. Il s'agit du rapport d'analyse phare de la Commission européenne dans le domaine de l'emploi et des affaires sociales, établi en vertu des articles 151, 159 et 161 du traité sur le fonctionnement de l'Union européenne (TFUE).

On peut citer nombre de cas dans lesquels la Commission s'efforce de remédier aux problèmes évoqués dans les rapports ESDE annuels. En avril 2020, la Commission a proposé l'instrument SURE, qui fournira un soutien financier de 100 milliards d'euros dans le but de contribuer à protéger les emplois et les travailleurs touchés par la pandémie de COVID-19. En mai 2020, la Commission a proposé un budget à long terme de l'UE solide, moderne et rénové, renforcé par Next Generation EU, un instrument de relance temporaire d'urgence, pour aider à réparer les dommages économiques et sociaux causés par la pandémie de COVID-19, à donner un coup de fouet à la relance européenne et à préparer un avenir meilleur à la prochaine génération.

La facilité pour la reprise et la résilience sera l'un des principaux instruments de l'UE en faveur de la relance: un montant sans précédent de 672,5 milliards d'euros servira à soutenir financièrement la relance au cours des prochaines années - cruciales - sous forme de prêts et de subventions. Le Fonds social européen plus (FSE+) continuera à investir dans l'humain, tandis qu'un Fonds européen d'ajustement à la mondialisation (FEM) amélioré pourra intervenir de manière encore plus efficace pour venir en aide aux travailleurs privés de leur emploi.

Le socle européen des droits sociaux et le futur plan d'action pour la mise en œuvre du socle ainsi que des initiatives et instruments tels que la stratégie européenne en matière de compétences, l'initiative «Soutenir l'emploi des jeunes» ou le programme pour une Europe numérique contribueront tous à faire face aux défis recensés dans le rapport ESDE.

Pour en savoir plus

Rapport sur l'évolution de l'emploi et de la situation sociale en Europe (rapport ESDE, en anglais)

Rubrique «analyse de l'emploi et de la situation sociale» sur le site web de la DG EMPL

Suivez Nicolas Schmit sur Facebook et sur Twitter

Abonnez-vous gratuitement à la lettre d'information électronique de la Commission européenne sur l'emploi, les affaires sociales et l'inclusion