Représentation en France

Coronavirus : la Commission et l’UNESCO unissent leurs forces pour combattre la prolifération des théories du complot en ligne

/france/file/p043458-433374jpg_frp043458-433374.jpg

Coronavirus : la Commission et l’UNESCO unissent leurs forces pour combattre la prolifération des théories du complot en ligne
Copyright EC

La Commission européenne et l’UNESCO, ainsi que Twitter et le Congrès juif mondial, unissent leurs forces pour sensibiliser sur les dangers que représentent la prolifération des théories du complot en ligne.

14/08/2020

La Commission européenne et l’UNESCO, ainsi que Twitter et le Congrès juif mondial, unissent leurs forces pour sensibiliser sur les dangers que représentent la prolifération des théories du complot en ligne. Faisant partie de cette initiative conjointe, une nouvelle série d’infographies [en anglais] a été publiée . Elles fournissent notamment des explications sur les dangers représentés par les théories du complot, en particulier en temps de crise, et sur les moyens de les détecter et de les contrer efficacement avec des faits.

Comme l’a également souligné en juin dernier la communication de la Commission sur la désinformation, le climat actuel fournit un terrain particulièrement propice à la proléfération des théories du complot dévaluant la science et les faits par le biais d’explications pernicieuses sur l’origine du virus et sur les responsables de sa propagation. La crise du coronavirus a également favorisé la montée des discours haineux et d’ attaques racistes et antisémites en ligne.

Mme Věra Jourová, vice-présidente chargée des valeurs et de la transparence, a déclaré à ce sujet: «La désinformation et les théories du complot portent atteinte à la santé de nos démocraties, comme l’a très clairement montré le contexte de pandémie mondiale. Les citoyens doivent disposer d’outils utiles pour les reconnaître et les discréditer. Pour les y aider, les institutions publiques doivent travailler ensemble et avec les plateformes numériques, les professionnels des médias, les vérificateurs de faits et les chercheurs, comme le font la Commission européenne et l’UNESCO»

Pour en savoir plus

Les nouvelles infographies sont disponibles sur le site web de la Commission [en anglais] et sur les réseaux sociaux via le hashtag #ThinkBeforeSharing.

De plus amples informations sont également disponibles dans le communiqué de presse de l’UNESCO.