Représentation en France

Avec l'Euro, tout a augmenté, sauf mon pouvoir d'achat ! Vraiment ? #DecodeursUE

L'euro a permis de faire baisser l'inflation en Europe et en France. Depuis son introduction, le pouvoir d'achat des ménages a continué d'augmenter

27/09/2016

/france/file/pouvoirdachatpng-1_frpouvoir_d_achat.png

L'euro a permis de limiter la hausse des prix

Depuis l'introduction  de  l'euro, l'inflation  (la  hausse  des  prix chaque année)  a diminué  en  Europe  et  en France.  Avant l'euro, l'inflation  en  France  pouvait atteindre  des  niveaux très élevés, jusqu'à  plus de  10 % dans les années 80. Depuis l'euro, la hausse des prix n'a quasiment jamais dépassé 2 % par an. Les  prix n'ont donc  pas augmenté  plus vite depuis qu'on  utilise l'euro: c'est  même  l'inverse  qui s'est  produit !

Le prix de la baguette a augmenté moins vite que les salaires

Prenons un exemple emblématique: le prix de  la baguette. Un  an  avant  l'introduction  de  l'euro, la baguette coûtait environ 4,30 francs, soit 0,64 €. Aujourd'hui, la baguette coûte en  moyenne 0,87 € (5,70 francs), soit  une augmentation  de  plus de  2 % par an ...  mais les salaires aussi  ont  augmenté ! Le SMIC  horaire était de 6,67 € en 2001. Il est aujourd'hui à 9,61 €, soit une augmentation de 3, 1 % par an. Le pouvoir d'achat (com­ paraison  de  l'évolution  des revenus et  des  prix)  n'a donc pas baissé suite au  passage à l'euro.

Pourquoi a-t-on l'impression que les prix ont augmenté ?

Même si les chiffres démontrent le contraire, les Français ont l'impression que les prix ont augmenté avec l'euro. Ce sentiment vient notamment de la tendance à oublier les «vrais» prix en francs: beaucoup de personnes pensent que la baguette coûtait 1 franc avant le passage à l'euro. Or, elle en valait plus de 4 ! La baguette à 1 franc, c'était dans les années 70.

On a aussi tendance à ne pas tenir compte de la hausse des salaires et à ne pas voir les prix qui diminuent. Ainsi, même si le prix de la baguette a augmenté (modérément), celui des pâtes a baissé.

De plus, le fait que le prix de certains produits achetés très fréquemment par les consommateurs (essence, nourriture) a effectivement augmenté au moment de l'introduction de l'euro - mais pour d'autres raisons (variations du prix des matières premières au niveau mondial par exemple) - renforce cette fausse impression.

Plus d'informations ...

Version imprimable


Retrouvez toutes les fiches des Décodeurs de l'Europe ici