Fisheries

Partenariat pêche UE-Maroc: Ouverture des négociations pour un nouveau protocole

Partenariat pêche UE-Maroc: Ouverture des négociations pour un nouveau protocole

Partenariat pêche UE-Maroc: Ouverture des négociations pour un nouveau protocole

08/01/2018

Aujourd'hui la Commission a adopté une recommandation visant à obtenir l'autorisation du Conseil pour négocier un nouveau protocole de pêche entre l'Union Européenne et le Royaume du Maroc. L'actuel protocole relatif à l'accord de pêche, conclu pour une durée de 4 ans, arrivera à échéance le 14 juillet 2018.

En 2017, le Commissaire pour l'environnement, les affaires maritimes et la pêche Karmenu Vella et le ministre marocain pour l'Agriculture et la Pêche Maritime Aziz Akhannouch avaient exprimé leur intention de renouveler cet instrument indispensable aux deux parties. Une évaluation indépendante publiée aujourd'hui souligne le bilan positif de l'actuel protocole. Celui-ci a eu un impact socioéconomique positif pour le secteur de la pêche tant dans l'UE qu'au Maroc, et a contribué à une pêche plus durable. En particulier, le support sectoriel prévu par le protocole a, en tant qu'appui à la stratégie nationale "Halieutis" de développement du secteur de la pêche, bénéficié à toutes les régions couvertes par celui-ci. L'évaluation souligne également les clauses du protocole favorables au développement économique qui avantageant la population locale, comme les débarquements dans les ports et l'embarquement des marins locaux (près de 200  marins sont employés à bord des bateaux européens).

Le Conseil doit désormais approuver la recommandation de la Commission d'ici les prochaines semaines, afin de permettre un début rapide des négociations. Cela est important pour garantir la continuité et la sécurité juridique pour les pêcheurs et l'industrie, à l'expiration de l'actuel protocole. Environ 120 navires de 11 Etats de l'UE (Espagne, Portugal, Italie, France, Allemagne, Lituanie, Lettonie, Pays-Bas, Irlande, Pologne et Royaume-Uni) sont concernés.