Glossaire:Coût de la main-d’œuvre

Le coût de la main-d’œuvre ou coût total de la main-d’œuvre correspond à l’ensemble des dépenses supportées par les employeurs pour l’emploi de personnel.

Ces coûts comprennent:

  • le coût de la rémunération des salariés (salaires et traitements en espèces et en nature et cotisations sociales à charge de l’employeur),
  • les frais de formation professionnelle et
  • toute autre dépense tels que les frais de recrutement et le coût des vêtements de travail, ainsi que les impôts considérés comme coûts de main d’œuvre,
  • diminués des subventions perçues.

Les trois indicateurs clés suivants sont publiés annuellement par Eurostat:

  • le coût mensuel moyen de la main-d’œuvre, obtenu en divisant le coût total de la main-d’œuvre par le nombre correspondant de salariés (apprentis y compris), exprimé en équivalents temps plein;
  • le coût horaire moyen de la main-d’œuvre, obtenu en divisant le coût total de la main-d’œuvre par le nombre correspondant d’heures travaillées;
  • la structure des coûts de la main-d’œuvre (salaires et traitements, cotisations sociales à charge des employeurs et autres coûts de la main d’œuvre), exprimée en pourcentage du coût total de la main-d’œuvre.

En plus de ces indicateurs annuels, Eurostat publie aussi tous les quatre ans les résultats détaillés de l’enquête sur les coûts de la main-d’œuvre (ECM) et la série de données trimestrielles de l’indice du coût de la main-d’œuvre (ICM).

La définition employée par Eurostat est largement conforme à celle énoncée par la Conférence internationale des statisticiens du travail (Genève, 1966) dans sa résolution relative aux statistiques du coût de la main-d’œuvre.

Les coûts de la main-d’œuvre comprennent des coûts directs et indirects.

  • Les coûts directs (rémunération des travailleurs) comprennent les éléments suivants:
    • les salaires et traitements bruts en espèces;
    • la rémunération directe et les primes;
    • les salaires et traitements en nature (sous la forme, par exemple, de produits de la société, d’un logement, d’une voiture de société, de tickets-restaurant, de crèches, etc.).
Les principaux facteurs des coûts directs sont les salaires et traitements en espèces.
  • Les coûts indirects comprennent les éléments suivants:
    • l’ensemble des cotisations sociales effectives payées par l’employeur (en vertu de la législation, des conventions collectives et des contrats de travail, plus les contributions de sécurité sociale volontaires);
    • les cotisations sociales imputées à la charge des employeurs (principalement sous la forme d’un salaire garanti en cas de maladie ou de chômage partiel et d’indemnités de licenciement et compensatrices de préavis);
    • les coûts de formation professionnelle;
    • les coûts de recrutement et le coût des vêtements de travail mis à disposition par l’employeur;
    • les impôts payés par l’employeur (sur la base des fiches de salaire ou du nombre de salariés), moins les subventions reçues (pour remboursement de tout ou partie de la rémunération directe).
Le principal facteur intervenant dans les coûts indirects est celui des cotisations sociales effectives des employeurs, notamment au regard de leurs obligations légales.

Informations supplémentaires

Concepts apparentés

Données statistiques