Modèle Numérique d'Élévation

Modèle numérique d'élévation (MNE)

Un "modèle numérique d'élévation" (MNE) est une approximation en 3D de la surface d'un terrain, créée à partir de données d'élévation.

Un "modèle numérique de surface" (MNS) est une représentation de la surface de la Terre. Il prend en compte tous les objets présents à la surface, y compris, par exemple, les forêts et les bâtiments.

Le modèle numérique d'élévation de l'Europe (MNE‑UE), qui est l'un des résultats du projet GMES RDA, est un MNS représentant la première surface enregistrée par les capteurs. Le MNE‑UE a été produit par un consortium dirigé par Indra. Il couvre les 39 pays membres et pays coopérants de l'Agence européenne pour l'environnement.

Le MNE‑UE a été édité par Intermap, tandis que le masque terre/eau a été fourni par AGI (Aerogeodezijos Institutas).

Le jeu de données pour le MNE‑UE a été produit par le programme Copernicus, qui est géré par la Direction générale des entreprises et de l'industrie de la Commission européenne.

Le MNE‑UE est un jeu de données rastrées en 3D dont les élévations ont été acquises avec une résolution d'une seconde d'arc (2,78E-4 degrés) ou d'environ 30 mètres. Il s'agit d'un produit hybride basé sur des données SRTM et ASTER GDEM qui ont été fusionnées à l'aide d'une méthode de moyennes pondérées.

Le MNE‑UE a été généré sous la forme d'un jeu de données contiguës réparties en tuiles de 1 degré x 1 degré dont le nom est conforme à la convention de nommage SRTM.

Le système de référence spatiale est de type géographique (latitude/longitude), avec, comme système de référence horizontale, l'ETRS89 associé à l'ellipsoïde GRS80 et, comme système de référence verticale, l'EVRS2000 associé au géoïde EGG08 (code EPSG: 4258).

L'unité verticale de ce MNS est le mètre.

Les tuiles ont ensuite été agrégées en tuiles de 5°x5°, qui ont été projetées en ETRS‑LAEA par la DG JRC (code EPSG: 3035).

Plusieurs produits ont également été générés:

  • une image ombrée en couleurs du relief de l'Europe a été créée par l'Agence européenne pour l'environnement à l'aide d'un jeu de données d'ombrage dérivé de la version ETRS89-LAEA (code EPSG: 3035) du MNE‑UE. Ce jeu de données ne peut pas être utilisé à des fins d'analyse. Il existe aussi des artefacts connus dans l'ouest de la Norvège;
  • une couche hydrographique (cours d'eau, points de confluence et bassins versants);
  • une erreur quadratique moyenne (représentant l'erreur calculée lors de la procédure d'évaluation de la qualité).

Tous les jeux de données de la version 1 sont disponibles sous forme de tuiles (5x5° ou 1000x1000 km) et de fichiers uniques. Les jeux de données sont encodés en format:

  • GeoTIFF avec une compression de type LZW (tuiles) ou de type DEFLATE (mosaïques européennes sous forme de fichiers uniques) pour les fichiers de données rastrées;
  • GDB pour les jeux de données vectorielles.

La validation statistique du MNE‑UE met en évidence une précision verticale globale relativement peu biaisée (-0,56 mètre), avec une erreur quadratique moyenne de 2,9 mètres, ce qui se situe pleinement dans les limites de la spécification contractuelle d'une erreur quadratique moyenne de 7 m. Le rapport complet (EN) est disponible ici.

 

Mention concernant les droits d'auteur

Veuillez consulter le site web (EN) de l’Agence européenne pour l’environnement (AEE) pour toutes dispositions spécifiques que pourraient être applicable pour cette série de données.