Flux de matières et productivité des ressources

Que représentent les comptes des flux de matières à l’échelle de l’économie (CFM-EE) et à quoi servent-ils?

Les comptes des flux de matières à l’échelle de l’économie (CFM-EE) fournissent un aperçu global, en milliers de tonnes par an, des flux de matières entrant et sortant d’une économie. Les CFM-EE couvrent des matières solides, liquides et gazeuses, à l’exception de l'essentiel des flux d’air et d’eau.

L’objectif général des CFM-EE est de décrire les interactions de l’économie nationale avec l’environnement naturel et le reste de l’économie mondiale en termes de flux de matières (à l’exclusion de l’eau et de l’air). Les CFM-EE correspondent à un cadre statistique imbriqué conceptuellement dans les comptes économiques de l'environnement et pleinement compatible avec les concepts, les principes et les nomenclatures de la comptabilité nationale — permettant ainsi un large éventail d’analyses intégrées de problématiques liées à l’environnement, l’énergie et aux questions économiques, par exemple grâce à la modélisation économique.

Les entrées de matières dans les économies nationales comprennent l’extraction intérieure de matières provenant de l’environnement domestique et les importations physiques en provenance d’autres économies. Les sorties de matières en provenance des économies nationales comprennent les matières libérées dans l’environnement domestique (par exemple, les émissions dans l’air, l’eau et le sol) et les exportations physiques vers d’autres économies. Les flux de matières à l’intérieur d’une économie ne sont pas représentés dans les CFM-EE.

Une série d’indicateurs basés sur les flux de matières sont dérivés des CFM-EE, par exemple la consommation intérieure de matières (DMC), qui est un important indicateur pour les politiques dans le contexte de l’initiative Efficacité des ressources de l’Union européenne.

Collecte des données et publication

Eurostat effectue des collectes annuelles de données qui sont couvertes par le règlement (UE) No 691/2011, version consolidée (annexe III). Le questionnaire des CFM-EE ainsi que les lignes directrices de la compilation sont disponibles sur la page web Environnement - méthodologie.

Les données des CFM-EE peuvent être extraites de la base de données en ligne d’Eurostat. 9 ensembles de données sont disponibles:

  • Comptes des flux de matières (env_ac_mfa): Ils comprennent les données collectées avec le questionnaire des CFM-EE.
  • Comptes des flux de matières - Emissions dans la nature (env_ac_mfadpo): fournit des flux de matériaux détaillés d'une économie à l'environnement, appelés 'Emissions dans la nature.'
  • Comptes de flux de matières - éléments d'équilibrage (env_ac_mfabi): fournit des éléments d'équilibrage nécessaires pour articuler un équilibre des entrées-sorties de matériel cohérente d'une économie.
  • Comptes de flux de matières - indicateurs principaux (env_ac_mfain): cet ensemble de données fournit EW-MFA très agrégées et les indicateurs dérivés.
  • Productivité des ressources (env_ac_rp): La productivité des ressources est l’indicateur pour les politiques rapportant le produit intérieur brut (PIB) - mesuré en différentes unités - à l'indicateur de la consommation intérieure de matières (CIM).
  • Comptes de flux de matières en équivalent matières premières par utilisation finale des produits - estimations basées sur la modélisation (env_ac_rmefd): cet ensemble de données fournit des estimations de l'utilisation des matériaux en équivalents matières premières ('empreintes matérielle') liées aux utilisations finales des produits. Cet ensemble de données plus détaillées est parfaitement cohérent avec les comptes de flux de matières en équivalents de matières premières (env_ac_rme) et est dérivé du même modèle économique- environnemental.
  • Comptes des flux de matières en équivalents-matières premières (CFM – EMP), estimations basées sur la modélisation - (env_ac_rme): extension des CFM-EE standard en vue d'inclure l’indicateur «d'empreinte matières de la consommation de matières premières (CMP). Elle est basée sur la modélisation économique-environnementale.
  • Taux d'utilisation circulaire du matériel (env_ac_cur): ce petit ensemble de données fournit l'indicateur 'taux d'utilisation circulaire de matières' par pays et par année.
  • Taux d'utilisation circulaire de matières par type de matière (env_ac_curm): cet ensemble de données présente le 'taux d'utilisation circulaire de matières' pour l'UE agrégée par type de matière.

Afin de faciliter l’élaboration des comptes des flux de matières élargis au niveau des pays, Eurostat a publié 'l'outil EMC pays', accompagnée du 'manuel pratique pays EMC' et un fichier de données d'entrée. Cet outil permet à l’utilisateur d’estimer le niveau du pays en termes de flux d'équivalents-matières premières (EMP), comme les importations et les exportations en EMP, les entrées de matières premières et la consommation de matières premières (CMP).