Structure organisationnelle de la DG DEVCO

Structure organisationnelle de la DG DEVCO

La direction générale de la coopération internationale et du développement de la Commission européenne (DG DEVCO) compte huit directions. Son directeur général, M. Stefano Manservisi, est responsable de la réussite globale de sa mission. Il est assisté de deux directeurs généraux adjoints.
 
La DG DEVCO est placée sous la direction du commissaire chargé de la coopération internationale et du développement, M. Neven Mimica.
 

L'organigramme et la description des missions de la DG DEVCO présentent la structure et la finalité de l'organisation.

Les trois premières directions, les directions A à C, traitent de la politique générale et des politiques sectorielles liées à la croissance et au développement humain et social durables. Viennent ensuite quatre directions géographiques, les directions D à G. La huitième direction s'occupe de l'organisation des ressources tant à Bruxelles que dans les délégations de l'UE.

 

Directions non géographiques

Direction A – Politique de développement et coopération internationale 

Elle fournit des analyses et élabore des politiques, au sein de DEVCO, sur les questions de développement, notamment sur:

  • la cohérence des politiques au service du développement;
  • l'efficacité de l'aide;
  • le financement du développement;
  • le dialogue international.

La direction collabore avec les groupes de réflexion et les chercheurs pour étayer ses propositions d'action. Par ailleurs, elle exerce des fonctions de représentation dans les enceintes internationales sur les questions de développement, coordonne les relations avec les États membres et les pays tiers et assure la liaison avec le SEAE pour les questions touchant à la gestion des crises.

 
Directions thématiques

Direction B — Développement humain et migration (People and Peace)

Elle s'attache aux dimensions plus classiques du développement, telles que la gouvernance, la démocratie, les droits de l’homme, la société civile, l’emploi et l’éducation. Pour tous ces secteurs, elle élabore des politiques, fournit des orientations en matière de qualité et exécute de manière plus détaillée les lignes budgétaires thématiques.
 
 

Direction C – Croissance et développement durables (Planet and Prosperity)

Elle traite l'ensemble de la politique relative à la croissance et au développement et est en première ligne des actions à venir en faveur de la croissance durable et de la création d'emplois. De plus, elle élabore des politiques, fournit des orientations en matière de qualité et exécute de manière plus détaillée les lignes budgétaires thématiques dans les domaines suivants: développement rural, sécurité alimentaire, changement climatique, environnement, energie, investissements.
 

Directions géographiques

Les quatre directions géographiques sont chargées de superviser la mise en œuvre de l’aide par les délégations de l’UE. Elles gèrent aussi directement certains programmes.

Les deux premières directions couvrent l'Afrique et les pays ACP (Groupe des États d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique).

 

Direction D - Relations UE-Afrique, Afrique orientale et australe

Direction E - Afrique occidentale et centrale

Direction F - Asie, Asie centrale, Moyen-Orient/pays du Golfe et Pacifique

Direction G - Amérique latine et Caraïbes

 

Organisation des ressources

Direction R — Ressources et centre de gravité pour les ressources humaines en délégations
La direction R gère les ressources humaines, financières et techniques de la DG DEVCO - planification, budget, audit, affaires juridiques et gestion des ressources humaines. Elle est également chargée de la gestion des ressources humaines, soit quelque 3 000 personnes, dans plus d'une centaine de délégations de l'UE à travers le monde.

 
Coordination avec les autres parties prenantes
Le personnel de la DG DEVCO est spécialement formé pour faire face à des situations qui évoluent rapidement et peut assurer la liaison avec d’autres donateurs bilatéraux et multilatéraux, tels que les Nations unies. EuropeAid travaille en partenariat étroit avec les agences de développement des États membres, ainsi qu’avec les institutions financières internationales telles que la Banque mondiale. Elle entretient en outre un dialogue permanent avec les ONG et d'autres acteurs non étatiques tant au sein de l'UE que dans les pays bénéficiaires.