Les Caraïbes

Les Caraïbes

Stories

L’Europe possède d'importants liens historiques et culturels avec la région des Caraïbes, avec laquelle elle coopère étroitement depuis longtemps déjà. Les relations de l’UE avec les pays des Caraïbes sont axées sur les relations politiques, le commerce et le financement du développement tant au niveau national que régional. Cette coopération est encadrée par l’accord ACP-UE de Cotonou, signé en 2000 par 15 États des Caraïbes, complété par l’accord de partenariat économique (APE) conclu en 2008 avec le CARIFORUM (Forum des Caraïbes des États d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique) et la stratégie commune relative au partenariat Caraïbes-UE de 2012.

La région comprend également 17 territoires ayant des liens directs avec des États membres de l’UE (quatre «régions ultrapériphériques» françaises et 13 «territoires d’outre-mer» — 6 britanniques, 6 néerlandais et 1 français).

Le développement humain s’est amélioré dans tous les pays des Caraïbes, à l’exception d'Haïti, qui a connu un tremblement de terre dévastateur en janvier 2010. Les pays des Caraïbes affichent des taux de croissance relativement élevés, et plusieurs d'entre eux s'attachent à améliorer la répartition des revenus, à augmenter les dépenses publiques par habitant dans le domaine social et à appliquer des politiques macroéconomiques qui ont permis d’éviter une aggravation des effets de la crise économique et financière mondiale. Des résultats positifs ont été obtenus sur la réduction de l’extrême pauvreté, l’accès à l’eau potable et l'élimination des disparités entre les sexes dans l’enseignement primaire et ce, plusieurs années avant l’échéance de 2015. Cependant, la crise économique et financière mondiale, les niveaux d’endettement élevés, une faible compétitivité et l’érosion des préférences commerciales pour les produits de base de la région continueront à peser sur la croissance, même si une reprise est attendue, associée à une amélioration progressive des flux touristiques et de la capacité de réduire les vulnérabilités par l’intégration régionale.

La vulnérabilité inhérente de la région à l'égard des catastrophes naturelles et la recrudescence de la violence et de la criminalité dans les Caraïbes continueront à imposer des coûts sociaux et économiques élevés et à réclamer une attention particulière dans le cadre du programme régional pour les Caraïbes du 11e FED.

L’Union a accompagné les efforts d'Haïti pour favoriser la reprise économique du seul pays fragile des Caraïbes. À cette fin, un contrat d’appui à la consolidation de l’État a été adopté en décembre 2013, doté d'une enveloppe de 112 millions d’euros spécifiquement destinée à soutenir la gouvernance démocratique et économique du pays (par exemple, le dialogue politique, l’État de droit et les droits de l’homme, les réformes de la gestion des finances publiques, la lutte contre la corruption, l’intégration régionale, les réformes de l’administration).

Les relations et la coopération de l’UE avec Cuba se poursuivent sur une base bilatérale et régionale. L’adoption des directives de négociation avec Cuba par le Conseil européen (février 2014) a offert la possibilité d'engager des négociations politiques avec Cuba et d'élaborer un programme indicatif national pour la coopération couvrant la période 2014-2020 (50 millions d’euros).

Au cours de la période 2008-2013, le Fonds européen de développement (FED) a versé près d'1 milliard d’euros pour la mise en œuvre des programmes nationaux et régionaux. Un montant similaire sera fourni au titre du programme du 11e FED, bien que, dans l'ensemble, les enveloppes nationales s'amenuisent et l’enveloppe régionale s'accroît.