Mobilisation pour créer plus d'emplois de qualité et soutenir la croissance inclusive en Afrique de l'Ouest

Mobilisation pour créer plus d'emplois de qualité et soutenir la croissance inclusive en Afrique de l'Ouest

07/06/2018

L'Union européenne et les Commissions de la CEDEAO et de l'UEMOA mobilisent les décideurs politiques, les institutions financières et le secteur privé d'Afrique de l'Ouest et d'Europe pour créer plus d'emplois de qualité et soutenir la croissance inclusive en Afrique de l'Ouest

La Conférence de Haut Niveau – Emploi et Croissance en Afrique de l'Ouest a été organisée ce jour à l'initiative de l'Union européenne, en association avec les Commissions de la CEDEAO et de l'UEMOA.

Le commissaire pour la coopération internationale et le développement, Neven Mimica, a déclaré : "L'Afrique de l'Ouest dispose d'un capital humain important, d'une classe moyenne grandissante et de ressources naturelles abondantes. Nous sommes ici aujourd'hui pour engager les acteurs clés dans des discussions franches et critiques sur la manière de mettre à profit ce potentiel, faciliter les investissements et les réformes nécessaires pour créer des opportunités économiques et augmenter les revenus pour assurer la prospérité de tous".

Faisant suite au Forum des Affaires entre l'UE et l'Afrique et au Sommet UA-UE de l'année dernière à Abidjan, la Commission européenne, la Commission de la CEDEAO et la Commission de l'UEMOA ont réuni aujourd'hui plus de 200 représentants de haut niveau de la Commission européenne, des organisations régionales, des banques régionales de développement, des autorités nationales au niveau ministériel, des institutions financières et du secteur privé.

La Conférence, articulée autour de trois domaines thématiques - Micro, Petites et Moyennes Entreprises (MPME), Agro-business et Digitalisation - a permis un dialogue approfondi sur les politiques et instruments de l'UE, y compris l'opérationnalisation du Plan d'Investissement Extérieur de l'Union Européenne en Afrique de l'Ouest qui permettra de renforcer le partenariat déjà solide entre l'UE et l'Afrique de l'Ouest.

Les participants ont convenu que des stratégies concrètes pour soutenir le développement du secteur privé - et des MPME en particulier - sont essentielles pour assurer la création d'emplois et jeter les bases d'une croissance et d'un développement inclusifs sur le long terme. Cela inclut notamment un large éventail de réformes, en particulier l'amélioration de l'accès au financement et à la terre, la création d'un guichet unique pour le lancement d'entreprises et le soutien à l'innovation. L'amélioration de l'accès à une formation adéquate et des compétences en affaires reste un point crucial dont l'importance a été réitérée, et il a été convenu qu'il était essentiel d'exploiter le potentiel agricole en investissant dans la productivité et le développement des chaînes de valeur ayant le plus d'impact sur la création d'emplois.

Les participants ont également souligné le rôle déterminant des technologies et services numériques dans un large éventail de domaines tels que la bonne gouvernance, la transparence et la redevabilité, la lutte contre la corruption, la création d'emplois et le développement du secteur privé, l'accès à la microfinance, l'éducation et la santé. Il a été conclu que des efforts sont nécessaires pour encourager l'entrepreneuriat, la culture et les compétences numériques et pour promouvoir une connectivité haut débit abordable et sécurisée et développer l'infrastructure numérique, ce qui passe notamment par la mise en œuvre des réformes réglementaires nécessaires en Afrique de l'Ouest.

 

Plus d'information

Plan d'Investissement Extérieur de l'Union européenne