Amélioration du rendement du réseau de distribution d'eau de la REGIDESO

Amélioration du rendement du réseau de distribution d'eau de la REGIDESO

L'objectif principal de ce projet est de mettre en place une gestion durable de la ressource en eau en réduisant les pertes techniques sur réseau (fuites, branchements frauduleux) et en réduisant les pertes commerciales.

Pour atteindre ces objectifs, le projet a sectorisé le réseau de Kinshasa. Cette sectorisation consiste à diviser géographiquement la ville en secteurs à l'intérieur desquels un bilan hydraulique est réalisé. Cette opération a permis de cibler les quartiers à problèmes et d'éradiquer les fraudes « techniques » (un branchement frauduleux avant compteur est assimilé à une fuite « organisée ») aussi bien que les fraudes commerciales (fraude sur les index, fraudes dans le processus de facturation, modification frauduleuse des compteurs…). Parallèlement, un programme visant à augmenter le nombre de branchements actifs a été initié.

La logique d'intervention s'est révélée extrêmement efficace dans les quartiers sectorisés et les résultats obtenus ont convaincu la Direction Générale de la REGIDESO. En effet, les opérations de « ratissage » ont permis de découvrir que plus de 7% des branchements étaient frauduleux, de récupérer jusqu’à 20% d'eau non facturée (l'abonné frauduleux a tendance à consommer bien d’avantage qu'un abonné normal), et de récupérer un rendement correct et bien entendu des rentrées financières proportionnelles. La REGIDESO a d'ores et déjà prévu d'exporter l'ensemble du projet dans d'autres centres urbains (Matadi, Boma, Lubumbashi…)

Quatre volets de formation ont été organisés à Kinshasa : sectorisation, réparation de fuites, détection de fuites, branchements et métrologie. Ces formations ont été soutenues par l'équipement d'un quartier pilote (Quartier Mama Mobutu équipé de chambres de comptages, cartographié…) ainsi que par la réhabilitation et l'équipement d'un atelier de soudure, réparation de fuites au centre de formation de la REGIDESO situé à Ozone/Kinshasa.

Le projet a mis en place une équipe au niveau de la REGIDESO disposant d'une panoplie d'outils permettant d'améliorer le rendement du réseau. Cette panoplie est composée de détecteurs de fuites acoustiques permettant de localiser les fuites invisibles tout en réduisant drastiquement le coût de réparation, d'un débitmètre portatif et d'un localisateur de conduites enterrées permettant de déceler efficacement les fraudes au niveau des branchements sur réseau.

Un ensemble d'éléments organisationnels ont été mis en place afin de garantir la pérennité de l’action et son appropriation par la REGIDESO. En effet, la durée du projet a permis de sensibiliser régulièrement le personnel dirigeant afin que toutes les décisions d'intervention dans le réseau de distribution tiennent compte des contraintes liées à la sectorisation.

Benefitting zone
Congo (Democratic Republic of the)

KEY FACTS

  • Total cost (€)

    902 227.20

    EU contracted amount

    676 670.40

    Duration

    December 2012 - November 2017

    Implementing organisation

    VIVAQUA SCRL

    Funding instrument

    European Development Fund (EDF)