Projet d'appui à la stabilisation et reconstruction de l'Est de la RDC (PASTAR)

Projet d'appui à la stabilisation et reconstruction de l'Est de la RDC (PASTAR)

Le réseau routier de la République démocratique du Congo, hérité de l’époque coloniale, comprend 152 400 kilomètres dont 58.000 km de routes nationales et provinciales. Ce réseau, suite à  des années de guerres, de conflits, de mauvaise gouvernance et de tarissement des dotations nationales, est aujourd’hui impraticable à plus de 95% ne pouvant ainsi plus jouer son rôle de vecteur intégrateur du pays.

Cette situation est particulièrement aggravée dans les provinces de l'Est de la RDC compte tenu de la situation d'insécurité qui y a prévalue ces dernières années, et notamment dans le Maniema qui est une des provinces qui a reçu historiquement le moins d’appui de la communauté internationale et d’investissements nationaux.

Ce projet se centre sur la réouverture et l'entretien de certains axes du réseau routier prioritaire dans la province du Maniema, d'assurer la pérennité d'axes structurants de la région déjà réhabilités et la réhabilitation de certains axes transfrontaliers en complément des interventions prévues dans le cadre de l'enveloppe allouée par le FED au programme de relance de la CEPGL.

De façon global, ce projet entend contribuer à la stabilisation et la pacification de l'Est de la République démocratique du Congo ainsi que de promouvoir le  développement des relations avec ses voisins le Burundi et le Rwanda. Plus spécifiquement,  il s'agit d'appuyer la mise en place d'un système performant de transport qui permette la relance des activités économiques dans l'Est de la RDC et d'améliorer l'interconnexion transfrontalière avec ses voisins et pays membre de la CEPGL le Burundi et le Rwanda.

Il s'articule autour de trois résultats, à savoir: (I) l'entretien de la route nationale  RN3 entre  Kisangani et Walikale (425 km),  pour la garder praticable en  toute saison; (II) la réhabilitation et l'entretien d'une partie du réseau routier national prioritaire de la province du Maniema; et (III) une contribution à l'aménagement des axes transfrontaliers RDC- Rwanda et RDC-Burundi.

Ce projet a notamment réalisé:

-la remise en état de la chausée avec la brigade de l'Office de routes à Kindu dans le tronçon Kindu-Lubile (rechargement des accotements (épaulement); suppression de bourbiers; rechargement partiel à la grave latéritique; reprofilage-compactage sans apport de matériaux; reprofilage-compactage avec apport de matériaux; reprofilage simple);         

- les travaux publics avec la société civile (curage des ouvrages hydrauliques; curage des fossés en terre; fauchage et désherbage; abattage arbres; dégagement manuel des accotements; traitement de bourbiers; point à temps; construction des exutoires; réparation localisée de chaussée);

- la livraison des matérielles et leurs pièces de rechange à la brigade de Kindu (11 engins de travaux publiques (niveleuses, compacteurs, bulldozer, chargeuse et tractopelle); 19 camions (bennes basculantes, citerne à eau, citerne à gasoil, atelier et tracteur routier); 3 remorques porte-engins;  4 véhicules légères; 6 motos.

 

Sector
Road transport
Domain
European Development Fund
Benefitting zone
Congo (Democratic Republic of the)
Nature
Pro forma registration (Program Estimates, Budget Support)

KEY FACTS

  • Total cost (€)

    1 730 964.72

    EU contracted amount

    1 730 964.72

    Duration

    September 2014 - September 2015

    Implementing organisation

    REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO

    Funding instrument

    European Development Fund (EDF)