Le Grand Jury

Le Grand Jury

Les soumissions seront pré-évaluées par des étudiants ou des alumni de la VUB Vesalius College, de l'IHECS Brussels et de l'Universitat Pompeu Fabra de Barcelone, sous la direction du Dr. Georgios Terzis, Professeur de Communication Professor à la Vrije Universiteit Brussel. Une pre-sélection finale des sujets journalistiques nominés sera mise en avant pour une évaluation complémentaire/supplémentaire par le Grand Jury.

Bruce Shapiro

Bruce Shapiro  est le Directeur exécutif du Dart Center for Journalism and Trauma, un projet de la Columbia University Graduate School of Journalism qui encourage des reportages innovants sur les violences, les conflits et les tragédies dans le monde entier.

Shapiro, reporter primé sur les droits humains, la justice criminelle et la politique, est collaborateur à la rédaction du The Nation et le correspondant américain pour Late Night Live sur la Australian Broadcasting Corporation’s Radio National. Ses ouvrages incluent Shaking the Foundations: 200 Years of Investigative Journalism in America et Legal Lynching: The Death Penalty and America’s Future.

 

Mary Harper

Mary Harper  est une journaliste et écrivain spécialiste de l'Afrique, et en particulier de la Somalie. Elle écrit sur des événements depuis le début des années 1990. Elle est rédactrice Afrique pour la BBC et l'auteur de Getting Somalia Wrong? Faith, War and Hope in a Shattered State, publié par Zed Books.

Elle écrit pour des revues universitaires et des publications comme The Economist, Granta, The Guardian, The Times et The Washington Post. Elle a travaillé entre autres pour l'Economist Intelligence Unit et les Nations Unies. Elle écrit des rapports d'expert sur les affaires juridiques liées à la Somalie.

 

Maroun LabakiMaroun Labaki  a une grande carrière de journaliste. Son dernier poste en date est d'être rédacteur au service Etranger du Soir, un des quotidiens belges les plus lus. Il est actuellement Président du Press Club Brussels Europe qui rassemble diverses associations de journalistes internationaux basés à Bruxelles. Il est l'auteur du livre "Trump, tu ne nous auras pas!" (La Boîte à Pandore, 2017).

 

 

Isabel Recavarren

Isabel Recavarren  est la fondatrice de CEFIAL-UE et de Panorámica Latinoamericana. Elle a aussi fondé et coordonne l'Euro-Latin American Women's Forum.

Isabel est diplômée en droit de l'Universidad Mayor de San Marcos à Lima, au Pérou. Elle a fait un master sur les Organisations de développement régionales et internationales à l'Universidad de Piura au Pérou, ainsi qu'un master en Droit et Economie de l'Union européenne à l'Université de Milan. Elle a obtenu son PhD en Droit et Economie à l'Université Bocconi de Milan en Italie.

 

 

Dagmar Schumacher Dagmar Schumacher est la Directrice du Bureau de Bruxelles de l'Entité des Nations unies pour l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes (ONU Femmes). Le Bureau de Bruxelles est chargé de faire le lien avec les Institutions européennes en ce qui concerne la sensibilisation conjointe, le dialogue politique et la programmation conjointe. Avant de rejoindre ONU Femmes, Mme Schumacher a travaillé au Siège des Volontaires ONU à Bonn en tant que Chef du département des Partenariats. De 1998 à 2002 elle a travaillé au Programme des Nations Unies pour le développement à Hanoi, dirigeant l'Unité chargée de la Pauvreté et du Développement social. Avant cela, elle travaillait aux Nations Unies en Amérique latine et à New York. Mme Schumacher est de nationalité allemande. Elle a un master de l'Université de Kiel.

 

Mahendra VedMahendra Ved est un écrivain et chroniqueur basé à New Dehli qui travaille pour le New Straits Times. Il est Président de la Commonwealth Journalists Association. Mahendra Ved a co-écrit avec Sreedhar « Afghan Turmoil: Changing Equations »(Himalayan Books, 1998) et « Afghan Buzkashi: Great Game and Gamesmen » (Wordsmiths, 2000, 2 volumes).

 

Rana Sabbagh

Rana Sabbagh est la fondatrice et la Directrice exécutive de l’Arab Reporters for Investigative Journalism(ARIJ). Elle a dédié les 35 dernières années de sa carrière de journaliste, éditorialiste et formatrice dans les médias à soutenir la liberté d’expression, les médias indépendants et les droits de l’homme. Elle a contribué à la fondation en 2005 de l’ARIJ, une organisation de soutien aux médias, qui répand la culture du "journalisme responsable » dans les salles de presse et parmi les professeurs et étudiants en médias dans les pays suivants: Jordanie, Syrie, Liban, Egypte, Irak, Yémen, Palestine, Bahreïn et Tunisie. Sabbagh, ancienne rédactrice en chef du Jordan Times (1999-janvier 2002), est devenue la première femme arabe dans l’histoire du Levant à diriger un quotidien politique. En plus de son travail à l’ARIJ, elle est la représentante du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord au Comité de Direction du Global Investigative Journalism Network (GIJN), premier Comité de Direction élu.