Offrir à chaque enfant le droit à une existence légale au Niger

Offrir à chaque enfant le droit à une existence légale au Niger

Grâce à leur acte de naissance, les enfants obtiendront une nationalité et pourront plus tard obtenir une carte d’identité, ce qui prouvera qu’ils sont citoyens Nigériens. Ils vont ainsi pouvoir passer leurs examens, continuer leur éducation, travailler, voyager, exister !

Inizdane Mohamadou, directeur d'école

CONTEXT

L’UE et l’Unicef appuient le Gouvernement du Niger à améliorer son système d’état civil de manière globale, à travers le renforcement de ses capacités, la fourniture des supports et de l’équipement, et la mobilisation sociale.

OBJECTIVES

  • L'objectif principal du programme est de contribuer à la modernisation du système d'état civil nigérien pour atteindre l'universalité et permettre ainsi à chaque citoyen d'avoir son acte de naissance et toute autre pièce d'état civil et au gouvernement de disposer de données démographiques fiables à jour pour les besoins de planification des politiques de développement et pour les élections.

RESULTS

  • Des comités villageois de protection qui assurent l'alerte, la dénonciation, le suivi et le référencement des cas d'abus et de violence, y compris les mariages d'enfants, sont mis en place et ont développé et mis en œuvre leur plan d'action.
  • Les faits d'état civil (naissance, mariage, décès) sont enregistrés et les actes officiels délivrés.
  • Un doublement des centres de déclaration qui passent de 7 219 en 2012 à 16 885 en 2016 dont 11 015 centres qui enregistrent et transmettent régulièrement les déclarations.
  • 266 centres principaux et 73 centres secondaires délivrent les actes des faits d'état civil.
  • 82% des centres principaux sont dotés des moyens de déplacement (moto DT 125).
  • Plus de 15 000 agents d'état civil sont formés sur les textes et les techniques d'enregistrement des faits d'état civil.

FACTS AND FIGURES

  • 11 400 villages administratifs et tribus sensibilisés avec 11.400 relais mis en place
  • Environ 1,7 millions de personnes touchées
  • Plus d'un million de personnes dont 80% des enfants ont bénéficié d'actes de naissance lors des audiences foraines
  • 10% des personnes sont issues des populations nomades

PARTNERS

TESTIMONY

Les certificats de naissance ouvrent les portes à une meilleure éducation et permet l'exercice de tous les droits

Inizdane est directeur d’école, il va faire le déplacement depuis son village jusqu’à Akbounou, le chef-lieu de sa commune qui accueille pour la première fois une audience foraine, qui permettra à enregistrer une partie de la population non enregistrée.

Il doit faire en sorte que tous les enfants de son école soient en possession, d’ici la fin de la journée, d’un acte de naissance. « C’est une véritable opportunité pour nous, d’avoir accès à ces documents. C’est très important pour la population de notre commune » résume Inizdane.

Il habite dans un petit village reculé de la région de Tahoua, au nord du Niger. Les infrastructures présentes sont limitées et il faut souvent parcourir de nombreux kilomètres pour avoir accès aux services publics de base.

Son école est l’une des 27 de la vaste commune de 5 300 kilomètres carrés à laquelle son village appartient. Inizdane sait que ce territoire à couvrir est particulièrement vaste pour un agent d’état civil qui doit servir une population de 47 000 habitants, éparpillée dans de nombreux villages.

« A cause de la distance, nombreux sont les parents qui n’enregistrent pas leurs enfants auprès de l’état civil pendant le délai autorisé après la naissance. L’audience foraine leur permet de se rattraper. » explique avec emphase Inizdane.

Dans sa petite école de cent quatre élèves, seuls trois enfants sont dotés d’un acte de naissance. Or sans ce document, ils ne peuvent pas s’inscrire aux examens permettant de passer au collège, et leur scolarité devrait donc s’arrêter là. 

Bien que tous ne puissent pas être présents aujourd’hui, par manque d’argent pour le transport, ou parce que le travail les retient ailleurs, le directeur d’école les a prévenus qu’il ne les laisserait pas tomber.

Inizdane assure le transport à ses frais. Pour aider les autorités à enregistrer les enfants de son école, il pré-remplit les formulaires de déclaration, pour chaque élève, une tâche longue et répétitive qui demande une grande concentration.