La Côte d'Ivoire, le Ghana et la Guinée rejoignent la liste des pays éligibles au fonds fiduciaire d'urgence pour l'Afrique

La Côte d'Ivoire, le Ghana et la Guinée rejoignent la liste des pays éligibles au fonds fiduciaire d'urgence pour l'Afrique

08/02/2017

Aujourd'hui, la Commission européenne a approuvé une décision visant à élargir le nombre de pays éligibles au fonds fiduciaire d'urgence en faveur de la stabilité et de la lutte contre les causes profondes de la migration irrégulière et du phénomène des personnes déplacées en Afrique en y incluant la Côte d'Ivoire, le Ghana et la Guinée.

Sur base des flux de migration irrégulière observés dans les derniers mois et des besoins exprimés, le Conseil d'Administration du fonds fiduciaire avait donné le 13 décembre 2016 une opinion favorable à l'élargissement à ces pays, afin qu'ils puissent bénéficier de programmes visant à prévenir la migration irrégulière et faciliter la gestion des migrations.

/europeaid/file/eutfmapghanapng_eneutf_map_ghana.png

Avec cette décision, la Côte d'Ivoire, le Ghana et la Guinée deviennent éligibles à des projets du fonds fiduciaire et pourront notamment bénéficier d'actions relatives à la gestion de la migration, y compris une meilleure connaissance des flux, des mesures de sensibilisation, et un accompagnement pour la réintégration des migrants de retour et d'actions visant à améliorer les opportunités économiques de leurs populations, particulièrement les plus jeunes. De tels projets seront identifiés en priorité via les dialogues qui seront menés par les Délégations de l'Union européenne dans ces pays.

 

Créé fin 2015 à l'occasion du Sommet de La Valette, le fonds fiduciaire a déjà engagé plus de EUR 900 millions dans la région du Sahel et du Lac Tchad, dont EUR 477 millions pour prévenir la migration irrégulière et les déplacements forcés et faciliter la gestion de la migration. En décembre, une première action régionale  avait été approuvée par le Comité Opérationnel du fonds, bénéficiant en partie à ces trois pays.