Déclaration conjointe pour les énergies renouvelables

Déclaration conjointe pour les énergies renouvelables

08/06/2017

Déclaration conjointe de Neven Mimica, commissaire pour la coopération internationale et le développement, et Alpha Condé, Président de la Guinée, Président de l'UA et coordinateur de l'Initiative africaine pour les énergies renouvelables

Aujourd'hui, nous, les représentants de la Commission européenne et de l'Union africaine nous engageons à poursuivre notre partenariat pour les énergies renouvelables en Afrique, en ligne avec les efforts mondiaux visant à la mise en œuvre de l'Agenda 2030 sur le développement durable et de l'accord de Paris sur le changement climatique.

Dans cet esprit, nous avons également signé aujourd'hui une déclaration commune sur l'énergie durable entre la Commission européenne, la France et la République de Guinée dans le cadre des Journées européennes du développement à Bruxelles. Cette coopération vise à renforcer notre dialogue politique et notre coordination, en permettant d'accélérer l'accès des citoyens et des entreprises guinéens à des services énergétiques abordables, fiables, durables et modernes. De plus, elle encouragera l'utilisation d'énergies renouvelables hors réseau dans les zones rurales. Une augmentation des investissements et des capacités par le biais de la participation du secteur privé sera au centre de cette coopération multilatérale.

Les chefs d'États et de gouvernements africains s'engagent à augmenter l'utilisation des énergies renouvelables. La mise en œuvre des objectifs de l'Initiative africaine pour les énergies renouvelables, stimulera la création d'emplois, la croissance et l'innovation, tout en contribuant à l'égalité des sexes et aux secteurs de l'agriculture durable et de la santé. Les chefs d'États et de gouvernements africains ont défini le cadre ambitieux de l'Agenda 2063 de l'Union africaine et de l'Initiative africaine pour les énergies renouvelables pour encourager le développement durable et répondre au double défi de l'accès à l'énergie universel et à la lutte contre le changement climatique.

Depuis le lancement de l'Initiative africaine pour les énergies renouvelables dans le cadre de la Conférence des Nations unies sur le changement climatique de 2015, la Commission européenne a démontré son engagement pour soutenir les objectifs de cette initiative, lancée et dirigée par l'Afrique, en ligne avec le partenariat global entre l'Europe et l'Afrique.

Avec l'appui de l'Union européenne, plus de 18 millions de foyers ont déjà accès à l'énergie durable en Afrique. En poursuivant le fort engagement européen envers les ambitions africaines, ce chiffre sera amené à augmenter de 30 millions de foyers supplémentaires.

Cet engagement est une étape importante dans les travaux préparatoires du Sommet Afrique-UE en novembre à Abidjan.

 

DECLARATION