Appui à la redynamisation des activités génératrices de revenus en milieu rural par l'accès aux microcrédits

Appui à la redynamisation des activités génératrices de revenus en milieu rural par l'accès aux microcrédits

Le projet commence à apporter un changement au sein de la communauté, du point de vu de l’accès aux soins de santé, de l’amélioration de l'habitat, du financement des frais de scolarité des enfants... A la fin mai 2017, un équivalent en francs congolais de 19 285 Euros ont déjà été accordés en microcrédits dans différentes Micro-caisses, pour le financement des besoins de différents bénéficiaires.

Marcel BAKALA MANTEZA, Coordonnateur du projet

CONTEXTE

Le diagnostic socioéconomique fait dans les milieux ruraux des territoires de Rungu, Wamba et Poko a identifié plusieurs problèmes, dont: l'inaccessibilité totale de la communauté aux services financiers (épargne, crédit), 65% de la population n’accèdent pas aux soins de santé primaire,12% de la communauté souffre d’une malnutrition, 70% de la population bénéficiaires des soins de santé n’ont pas la capacité d’honorer leurs factures de soins médicaux, 15 à 20% d’enfants qui entrent à l’école n’arrivent pas à terminer l’année scolaire par manque des ressources financières...

OBJECTIFS

  • Contribuer à l’amélioration des conditions de vie des communautés villageoises par l’accessibilité aux microcrédits;
  • Rendre disponible de façon durable l’accès aux microcrédits auprès de cent quatre-vingts (180) communautés villageoises de développement et de constituer un fonds de solidarité pour un financement gratuit des actions sociales entre membres (frais médicaux,…).
  • Rendre disponible le microcrédit auprès de Communautés Villageoises de Développement (CVD) en encourageant les cotisations obligatoires (épargne).
  • Intégrer les comportements de solidarité entre communautés pour la résolution des problèmes sociaux (soins médicaux, obsèques dignes…).

RÉSULTATS

  • Les Micro-caisses Mères et les Micro-caisses points de collecte-épargne sont opérationnelles.
  • Les Micro-caisses Mères sont gérées de façon saine , garantissant leur viabilité et durabilité.
  • La pérennité de la capacité de financement du volet Microcrédit à travers l’épargne est assurée.
  • Les conditions de vie de quelques bénéficiaires (logement, accessibilité aux soins de santé, avec paiement des factures des soins médicaux par les malades guéris, etc) sont améliorées.

FAITS ET CHIFFRES

  • 16 984 personnes dans 180 Communautés Villageoises de Développement sont sensibilisées sur l'adhesion et la création des Micro-caisses.
  • 7 Micro-caisses Mères (Mutuelles de solidarité) sont structurées avec des dirigeants et secrétariat exécutif, dotées des sièges sociaux équipés en mobiliers, matériels, coffres forts, etc.
  • Plus de 500 membres des Micro-caisses sont formés
  • Les 7 micro-caisses mères (Mutuelles de solidarité) sont fonctionnelles, desservent la communauté en services financiers, services sociaux, et coordonnent les 60 points focaux dans différents villages.

TÉMOIGNAGE

Les microcredits améliorent nos conditions de vie

"Ce projet a permis de nous structurer en Micro-caisse Mère, dotée d’un siège social équipé en mobiliers, en coffre-fort, en matériels…, en statuts et règlement intérieur, et disposant d’un comité de gestion et d’un secrétariat exécutif...Pour le moment, notre Mutuelle de solidarité nous a déjà procuré des crédits,  qui ont  permis à certains d’améliorer leur habitat, à d’autres de payer les frais scolaires et/ou académiques de leurs enfants, à d’autres encore de financer les soins de santé...

Nous avons souscris également à la caisse rouge, afin qu’en cas d’hospitalisation, notre mutuelle nous vienne en aide. Il en est de même lorsque la famille d’un membre décédé n’a pas les moyens d’acheter un cercueil, la caisse rouge pourra intervenir. Enfin, avec nos carnets de la caisse verte, nous arrivons à mettre de côté nos économies en les déposant dans notre mutuelle."

Un membre de la Micro-caisse mère " MUSO LIMBA"