• Manifestations

Articles de la section Actualités


Retour

Les apprentis slovaques apportent une saveur européenne à un restaurant français

À l’été 2017, Lucia Belúchová a commencé un apprentissage d’un an dans une brasserie de la ville de Laval, dans le nord de la France.
Picture

Avant son départ pour la France – un voyage qui lui a pris 18 heures en minibus –, Lucia a étudié à l’Hotel Academy de Nitra, en Slovaquie, son pays d’origine, où elle a obtenu un diplôme couvrant le service et la gestion dans le secteur de l’hôtellerie.

Lucia cherchait alors à acquérir de l’expérience professionnelle à l’étranger et, avec l’aide du programme «Ton premier emploi EURES», elle a trouvé son apprentissage dans la brasserie Le Cap Horn de Laval.

«Ton premier emploi EURES» offre aux demandeurs d’emploi la possibilité d’acquérir une expérience professionnelle précieuse à l’étranger, en leur présentant un nouveau pays, une nouvelle culture et, souvent, une nouvelle langue. Pour Lucia, cette mesure d’incitation culturelle et linguistique constituait la motivation principale pour participer au programme. «Je voulais améliorer mon français et apprendre à connaître une autre culture, alors j’ai décidé d’aller France», dit-elle. «Avant cette expérience, je n’avais jamais travaillé à l’étranger.»

Pour les apprentis comme Lucia, travailler à l’étranger apporte de nouvelles expériences et de nouveaux défis. «Ce qui a été le plus difficile, c’est la langue française», explique-t-elle. «À l’école, je trouvais cela facile, mais la réalité est bien plus compliquée. Il y a beaucoup de choses qui me surprennent, car la France est très différente de la Slovaquie.»

Pour l’aider à s’installer en France, «Ton premier emploi EURES» a offert à Lucia un soutien financier ainsi qu’un logement dans une maison qu’elle partage avec d’autres apprentis sur place.

Lucia suit un double apprentissage, ce qui signifie qu’elle travaille environ trois semaines par mois en tant que serveuse dans la brasserie et qu’elle passe le reste du temps à étudier au Centre de formation des apprentis des villes de la Mayenne  (CFA VM).

Lucia n’est pas la première apprentie slovaque à travailler dans l’établissement Le Cap Horn. En réalité, depuis quatre ans, la brasserie recrute des apprentis de ce pays, et non sans succès, grâce à un partenariat conclu avec le CFA VM, qui représente «Ton premier emploi EURES» en jouant le rôle d’intermédiaire entre les entreprises locales et les demandeurs d’emploi étrangers.

Comme l’explique Gilles Poulain, directeur général de la brasserie Le Cap Horn, cette initiative a permis à l’établissement d’avoir accès à un ensemble d’apprentis potentiels qui offrent leur enthousiasme et leur passion pour le secteur; des qualités qui manquent au niveau local. «Depuis quatre ans, je peux recruter des apprentis slovaques», explique Gilles. «Des jeunes qui travaillent dur et s’intéressent au secteur – c’est quelque chose qui manque dans notre région.»

Lucia et ses collègues apprentis slovaques ont également impressionné Gilles grâce à leurs compétences linguistiques, tant en français qu’en anglais. Selon Vincent Ledauphin, responsable des programmes européens au CFA VM, la présence d’apprentis étrangers multilingues sur les lieux de travail apporte une dimension européenne positive pour les clients et peut contribuer à rendre le personnel français plus ouvert à l’Europe et plus conscient de celle-ci.

Forts de leur enthousiasme, de leurs compétences linguistiques et de leurs perspectives internationales, Lucia et ses prédécesseurs ont fait bien plus que d’aider à combler un déficit de compétences, donnant lieu à un partenariat mutuellement bénéfique tant pour l’employeur que pour l’employé.

Ce partenariat s’inscrit dans le cadre d’un projet pilote d’un consortium de 33 centres européens de formation, dont le CFA VM et l’Hotel Academy de Nitra, dirigés par l’association de travailleurs Les Compagnons du Devoir. Le projet bénéficie du soutien du député européen français Jean Arthuis et de la DG Emploi, affaires sociales et inclusion de la Commission européenne, et il est espéré qu’il inspirera des partenariats tout aussi fructueux en Europe à l’avenir.

«Ton premier emploi EURES» est un programme de mobilité professionnelle de l’Union européenne. Pour en savoir plus sur les perspectives d’emploi et de formation dans toute l’UE, ou pour trouver des employés possédant les compétences dont vous avez besoin, contactez l’un des services d’emploi du programme ou votre conseiller local EURES par l’intermédiaire du portail EURES.

 

Liens connexes:

Ton premier emploi EURES

Portail EURES

 

Pour en savoir plus:

Journées européennes de l’emploi

Drop’pin@EURES

Trouver un conseiller EURES

Conditions de vie et de travail dans les pays EURES

Base de données des offres d’emploi EURES

Services EURES pour les employeurs

Calendrier des manifestations EURES

Prochains événements en ligne

EURES sur Facebook

EURES sur Twitter

EURES sur LinkedIn

 

Clause de non-responsabilité: veuillez noter que ni EURES ni la Commission européenne ne se portent garants des sites web tiers susmentionnés.

26/04/2018

clause de non-responsabilité

Les articles «Le point sur…» sont destinés à informer les utilisateurs du portail EURES sur des questions d’actualité et les tendances du moment, et visent à stimuler la discussion et le débat. Ils ne reflètent pas forcément le point de vue de la Commission européenne.