Bref aperçu du marché du travail

 

L’État libre de Bavière est le premier Land d’Allemagne par sa superficie, et le deuxième du point de vue démographique (avec 13 millions d’habitants). La capitale de ce Land est Munich. La Bavière est bordée à l’est par la République tchèque, au sud par l’Autriche, à l’ouest et au nord-ouest par le Bade-Wurtemberg et la Hesse et au nord et nord-est par la Thuringe et la Saxe.

D’après les données extrapolées provisoires de la Bundesagentur für Arbeit, le nombre d’emplois assurés corrigé des variations saisonnières a augmenté par rapport au mois précédent. Sans correction des variations saisonnières, en décembre, ce chiffre s’élevait à 5 737 700. La comparaison sectorielle par rapport à l’année précédente montre une hausse dans la majorité des secteurs. Le secteur de l’information et de la communication a connu la croissance la plus élevée, avec 5,7 % d’emplois assurés supplémentaires. La plus forte baisse a quant à elle été enregistrée dans le secteur de l’intérim (- 13,6 %).

Au niveau des arrondissements du Land, l’évolution de l’emploi en juin 2019 par rapport à l’année précédente offre un tableau plus nuancé: elle oscille entre + 4,2 % (Starnberg, code 09188) et - 2,0 % (ville de Landshut, code 09261).

Le taux de chômage en Bavière est de 3,2 %.

Sans correction des variations saisonnières, en février 2020, le nombre de demandeurs d’emploi a augmenté d’environ 6 000 unités par rapport au même mois de l’année précédente, atteignant 243 800 unités, ce qui correspond à une hausse de 2,5 %. En février 2020, le chômage des hommes a augmenté de 4 400 unités par rapport au même mois de l’année précédente, ce qui représente une hausse de 3,1 %, tandis que celui des femmes a grimpé de 1 700 unités, soit de 1,7 %.

La proportion de femmes parmi les demandeurs d’emploi était de 39,9 % pour le mois étudié; pour le même mois de l’année précédente, elle était de 40,2 %.

Corrigé des variations saisonnières, le nombre d’offres d’emploi communiquées en février a diminué de 500 unités par rapport au mois précédent, au cours duquel il avait connu une baisse désaisonnalisée de 200 unités. Sans correction des variations saisonnières, 115 200 offres d’emploi ont été communiquées en février. Cela représente une diminution de 10 900 unités, soit 8,6 %, par rapport à l’année précédente.

L’évolution des entrées dans l’emploi est toutefois un meilleur indicateur de la volonté de recruter des entreprises que celle du nombre d’offres. Après correction des variations saisonnières et des effets de calendrier, on observe que le nombre d’offres d’emploi communiquées en février est inférieur de 0 unité à celui du mois précédent. Sans ces corrections, on compte pour février 30 800 nouvelles offres d’emploi communiquées, ce qui représente un recul de 4 800 unités par rapport au même mois de l’année précédente, soit une baisse de 13,4 %.

© Statistiques de la Bundesagentur für Arbeit – Février 2020

 

Sources utilisées

Où se trouvent les emplois vacants?

 

La Bavière affiche un ratio de 1,5 demandeur d’emploi en moyenne par offre d’emploi communiquée (contre 2,3 au niveau national).

Dans les domaines professionnels énumérés ci-après, le nombre d’offres d’emploi est supérieur à celui des demandeurs d’emploi qualifiés:

© Statistiques de la Bundesagentur für Arbeit – Octobre 2019

 

Où se trouvent les travailleurs disponibles?

 

Il n’existe actuellement aucun domaine professionnel dans lequel il y a une surabondance de demandeurs d’emploi qualifiés.

 

Statistiques