Les actualités sur le portail

Les points de contact nationaux apportent leur aide aux professionnels mobiles

Il existe des centaines de professions réglementées au sein de l'UE et la situation des qualifications dans les différents États membres peut prêter à confusion. Heureusement, un réseau de points de contact nationaux chargé de la reconnaissance des qualifications professionnelles est là pour venir en aide aux professionnels mobiles.
 
Les professionnels qualifiés souhaitant travailler dans un autre pays de l'UE devraient toujours vérifier que leurs qualifications leur permettent d'exercer dans le lieu de résidence souhaité.
 
Le réseau de points de contact nationaux est tenu de fournir aux citoyens les informations dont ils ont besoin concernant l'obtention de la reconnaissance de leurs qualifications professionnelles dans le pays d'accueil.
 
Il existe un point de contact dans chaque État membre de l'UE, ainsi qu'en Islande, au Liechtenstein, en Norvège et en Suisse. Ils peuvent fournir des informations aux citoyens sur les législations nationales régissant les différentes professions et leur expliquer les diverses démarches administratives qui doivent être réalisées lors de la procédure de reconnaissance. Les points de contact sont également chargés d'assister les citoyens souhaitant exercer leur droit à la libre circulation.
 
Des cuisiniers de navire aux couvreurs…
Il existe une énorme quantité de professions réglementées en Europe, allant des ingénieurs en électricité aux éducateurs sportifs, des cuisiniers de navire aux couvreurs, des infirmiers aux techniciens du conditionnement d’d’air*. Chaque pays a ses propres règles concernant l'exercice de ces professions. C'est pour cela que les points de contact fournissent un service aussi primordial.
 
Lorsqu'il traite un cas, le point de contact se met en relation avec des collègues de l'autre pays en question, ainsi qu'avec l'autorité nationale compétente. Ces autorités décident si les qualifications professionnelles obtenues dans un autre État membre de l’UE peuvent être reconnues.
 
Les pays d'accueil ont pris plus de 253 000 décisions concernant la reconnaissance professionnelle des qualifications depuis la mise en place de l'initiative. 82 % de ces décisions se sont avérées bénéfiques pour les professionnels concernés.
 
Les points de contact fournissent une assistance par voie postale ou par téléphone. Ils ne doivent pas être confondus avec les guichets uniques de l'EU qui proposent des services en ligne aux entrepreneurs transfrontaliers. Les points de contact nationaux offrent également une aide supplémentaire à celle de «L'Europe est à vous», qui met à disposition des citoyens des informations pratiques et générales sur les droits des travailleurs migrants.
 
Pour plus d'informations:
 
Pages web de la Commission européenne sur la libre circulation des professions
 
 
 
 
Trouvez un conseiller EURES
 
Plus d'informations sur les conditions de travail et de vie dans différents pays européens sur le portail européen sur la mobilité de l'emploi
 
 
*Les professions réglementées dans l'ensemble des États membres sont au nombre de sept, en raison de l'harmonisation des exigences minimales de formation. Les professions réglementées sont les suivantes: infirmier, médecin, vétérinaire, chirurgien-dentiste, sage-femme, pharmacien et architecte.

« Retour