Les actualités sur le portail

Les Journées européennes de l’emploi de Saragosse ont offert de nombreuses opportunités

Animés par l’objectif commun d’attirer des infirmiers dans leur pays, les employeurs britanniques, français et allemands sont venus en nombre aux Journées européennes de l’emploi qui se sont tenues à Saragosse et ont été consacrées aux soins de santé.
 
«Pour faire face à la récession économique qui sévit en Espagne, le gouvernement national a réduit de près de 30 % les effectifs du secteur de la santé publique. Dès lors, alors que les études d’infirmier représentaient il y a quatre ans une promesse de stabilité professionnelle, les infirmiers diplômés ont aujourd’hui des difficultés à décrocher un emploi. C’est pourquoi nous avons décidé d’axer ce salon sur le secteur de la santé», explique Teresa Vieitez Carrazoni, conseillère EURES et organisatrice des journées européennes de l’emploi de Saragosse (Espagne) qui se sont tenues les 11 et 12 mai.
 
Les infirmiers diplômés espagnols sont renommés pour la qualité de la formation qu’ils reçoivent, ce qui fait d’eux une main-d’œuvre très prisée dans bon nombre de pays européens. Les Journées de l’emploi de Saragosse ont attiré près de 800 visiteurs ainsi que de nombreuses agences de recrutement d’Allemagne, de France et du Royaume-Uni, chacune ayant pour objectif de recruter au moins 20 infirmiers.
 
 «Si j’ai de la chance, je rentrerai chez moi avec au moins 20 profils intéressants à étudier, et je suis prêt à tous les recruter s’ils présentent les compétences professionnelles et linguistiques requises», affirme Tim Shaw, chargé de recrutement pou HCL Nursing, un cabinet de recrutement londonien spécialisé dans le secteur sanitaire et social.
 
En plus de disposer d’un diplôme national d’infirmier valide, les candidats souhaitant exercer leur métier dans un autre pays européen devront s’assurer de la reconnaissance de leurs qualifications dans leur pays d’accueil. En matière de reconnaissance des diplômes, chaque pays adopte des dispositions particulières. «En Espagne, les candidats à l’expatriation doivent s’inscrire auprès du ministère de l’Éducation du pays d’obtention du diplôme et du pays de leur choix. Lorsque les demandeurs rencontrent des difficultés à faire reconnaître leur diplôme, je leur conseille généralement de s’adresser aux centres nationaux d’information sur la reconnaissance académique des diplômes (NARIC)», explique la conseillère EURES Teresa Vieitez Carrazoni.
 
Pour de nombreux travailleurs candidats à la mobilité, la connaissance de la langue du pays d’accueil est un facteur essentiel. «Les postes vacants d’infirmier ne manquent pas en Europe; le principal obstacle réside dans les connaissances linguistiques», affirme Mme Carrazoni.
 
«Étant donné qu’il propose plus d’un million de postes à pourvoir, je suis convaincue que le portail européen sur la mobilité de l’emploi EURES représente actuellement l’une des meilleures opportunités de trouver un emploi pour les jeunes Espagnols», conclut-elle.
 
Pour en savoir plus:
 
Rechercher un centre national NARIC
 
Rechercher des Journées européennes de l’emploi dans le calendrier des manifestations EURES
 
Rechercher un conseiller EURES
 
Pour en savoir plus sur les conditions de vie et de travail  dans les différents pays européens, rendez-vous sur le portail EURES dédié à la mobilité de l’emploi
 
Rechercher un emploi dans la base de données d’emplois d’EURES

« Retour