Les actualités sur le portail

Une école estonienne trouve un nouveau professeur de langue grâce à EURES

Une école de l’ouest de l’Estonie a eu recours aux services d’EURES pour repérer le candidat idéal à un poste vacant difficile à pourvoir.
 
Noarootsi Gümnaasium est un internat public estonien situé à environ 100 km de Tallinn et 35 km de la ville de Haapsalu. L’école dispense un large éventail de cours de langues, dont le suédois, l’anglais, le russe, le français, l’allemand, le finnois et le latin. L’établissement se trouve donc souvent dans la nécessité d’engager des experts en langues étrangères.
 
Lorsqu’en 2011, un poste de professeur de langue suédoise s’est ouvert, l’école a choisi de publier l’annonce du poste vacant à l’échelle nationale. Bien que l’annonce ait été lue par plus de 800 personnes, elle n’a malheureusement pas permis à l’école de trouver le bon candidat. Un ancien collègue de l’école a alors informé l’établissement qu’EURES pourrait peut-être les aider à trouver l’oiseau rare.
 
À l’été 2011, la directrice de Noarootsi Gümnaasium, Laine Belovas, s’est adressée à la conseillère d’EURES, Marite Uibo, qui se chargeait alors avec d’autres collègues d’EURES de la publication des offres d’emploi par les canaux suédois et finlandais. «Notre ancien professeur de suédois nous a dit qu’EURES pourrait peut-être nous aider à résoudre les problèmes que nous avions rencontrés», explique Laine.
 
La nouvelle stratégie adoptée par la directrice pour pourvoir le poste vacant s’est avérée la bonne et, en septembre 2011, l’école a engagé Jürgen Bach comme professeur de suédois. «Nous nous attendions à trouver un Suédois, mais nous avons trouvé Jürgen – un philologue allemand hautement qualifié disposant des compétences nécessaires pour enseigner le suédois», constate Laine. «Jürgen s’est avéré le profil idéal sous les deux angles et est devenu un membre permanent de notre équipe».
 
Poursuivant sur l’expérience positive acquise en utilisant les services d’EURES, la directrice affirme qu’elle entend recourir à nouveau au réseau EURES pour pourvoir des postes vacants. «J’ai été très satisfaite du travail d’EURES, dont notre école a pleinement profité», conclut Laine.
 
 
 
Pour en savoir davantage:
 
Visitez le site internet de Noarootsi Gümnaasium (en estonien)
 
Trouvez un conseiller EURES
 
Cherchez un emploi dans la base de données emplois d’EURES
 
Cherchez des employés qualifiés dans la base de données CV d’EURES
 
Découvrez ce qu’EURES peut faire pour les employeurs

« Retour