Les actualités sur le portail


Accélérez votre carrière!

Le CERN (Organisation européenne pour la recherche nucléaire), basé à Genève, en Suisse, est l’un des plus grands centres de recherche scientifique au monde, toujours à la recherche de candidats brillants et qualifiés. Pour les jeunes diplômés et les demandeurs d’emploi de l’Europe entière intéressés par ses activités, y obtenir un emploi serait un succès considérable.

Alors que la Finlande connaîtra l’année prochaine un taux de chômage de 10 %, il pourrait être utile à certains demandeurs d’emploi finlandais d’avoir un coup de pouce pour trouver des offres correspondant à leurs compétences et savoir-faire spécifiques. Le conseiller EURES finlandais, M. Tomi Puranen, et ses collègues se sont efforcés de renforcer la coopération avec le CERN afin d’aider les demandeurs d’emploi dont ils ont la charge à trouver un travail. Selon M. Puranen, «le CERN n’emploie pour l’heure pas beaucoup de travailleurs finlandais et notre organisation souhaite vraiment remédier à cette situation - les pays nordiques ayant une bonne réputation eu égard aux qualifications techniques et scientifiques de haute qualité qu’ils proposent». Il souligne également que le CERN offre aux diplômés des opportunités variées: «De nombreux demandeurs d’emploi finlandais ne savent pas que, outre des emplois à plein temps, le CERN propose aux étudiants de nombreux programmes de formation et des jobs d’été. Par conséquent, mieux faire connaître le CERN aux étudiants et aux diplômés des universités serait très utile pour tous.»

M. Puranen et ses collègues d'EURES participent à l'organisation des journées européennes de l'emploi en Finlande, en liaison avec les services des carrières de l’université de Turku, le département des services des carrières de l’université des sciences appliquées de Turku et l’institut de formation professionnelle de Turku. La première journée de l’emploi s’est tenue en 2006 et le CERN est l’une des organisations dont la participation a été sollicitée. Ainsi, dès le premier jour, le CERN a été un participant régulier à ces manifestations. Pour Mme Clementine Lehtinent, conseillère en ressources humaines au CERN, «l’avantage de participer aux journées de l’emploi, c’est que les demandeurs d’emploi locaux peuvent prendre connaissance de nos offres et que les personnes de contact de pays d’EURES peuvent en savoir un peu plus sur les profils que nous recherchons». Les stands d’information du CERN connaissent toujours un vif succès et Mme Lehtinen souligne que les profils recherchés ne se limitent pas aux physiciens: «Nous cherchons, dans tous les domaines, des personnes extrêmement compétentes, qui s’intéressent à ce que nous faisons.»

L’équipe d’EURES contribue également à favoriser les échanges entre le CERN et les universités finlandaises. «L’année dernière», indique M. Puranen, «le CERN nous a contacté pour nous faire part de son souhait de présenter ses activités à l'université de technologie d'Helsinki, la plus grande université technique de Finlande. Nous avons contacté en son nom le département des services des carrières de l’université, et avons organisé la présentation».

Favoriser de bonnes relations avec les organisations internationales présente donc un intérêt manifeste. «Nous souhaitons travailler plus étroitement avec d’autres organisations telles que le CERN et leur permettre d’entrer en contact avec les travailleurs très qualifiés dont ils ont besoin», conclut M. Puranen.

« Retour