Les actualités sur le portail


Vos conseillers EURES: soucieux de rencontrer les employeurs à tout prix

Chaque année, au mois de juin, se tient à Odense, centre du Danemark, une foire au bétail; elle rassemble les fermiers et les travailleurs du secteur de l’agriculture venus des quatre coins du pays. Jørgen Uldall-Ekman, conseiller EURES depuis 1993, basé à Odense, a imaginé que cette manifestation serait l’opportunité parfaite pour s’adresser aux employeurs et lancer l’idée de recruter des travailleurs qualifiés à l’étranger.

Les employeurs agricoles danois ont généralement besoin de 200 travailleurs saisonniers et EURES pourrait les aider non seulement en les mettant en contact avec les travailleurs potentiels mais aussi en répondant aux questions d’ordre pratique. Malgré la crise financière actuelle, le secteur agricole danois compte le même nombre d’emplois que les années précédentes. Les conseillers EURES de la région ont néanmoins voulu innover et ont décidé de participer à la foire au bétail d’Odense, explique Mr Uldall-Ekman. «La foire a duré trois jours et a attiré environ 70 000 visiteurs au total, dont 32 000 pour la seule journée de samedi».

Cet événement a donc été une grande opportunité pour les conseillers EURES de rencontrer de nouveaux employeurs et de discuter avec eux de l’idée de recruter dans d’autres pays d’Europe. «Nous avons imaginé qu’une vache pourrait attirer leur attention! Au départ, je voulais une vraie vache que nous aurions pu peindre», continue Mr Uldall-Ekman, «mais il s’est avéré que ce serait difficile à organiser. Donc, après avoir effectué une recherche sur l’internet, nous avons trouvé la vache parfaite, fabriquée en Autriche et se trouvant à Middelfart, à 50 kilomètres de Odense. Elle était en fibre de verre. Tout le monde pensait que j’étais fou ». Mr Uldall-Ekman et un autre conseiller d’EURES se sont donc rendus à Middelfart avec une caravane pour ramener la vache à Odense. « La vache dépassait d’un centimètre l’espace disponible de la caravane! Nous avons donc dû louer une remorque et la tirer avec la vache jusqu’à Odense. Nous avons conduit très lentement sur l’autoroute de manière à ce que la vache attire l’attention en chemin! »

De retour à Odense, la vache a remporté le succès escompté. Ils l’ont recouverte d’une couverture spécialement confectionnée à l’occasion du 15è anniversaire d’EURES et un boulanger local leur a même préparé des petits gâteaux portant le symbole de l’anniversaire en question, à distribuer à la presse présente lors de l’événement.

La foire s’est avérée être une réussite pour EURES – près de 25 nouveaux contacts ont été établis avec des employeurs, ce qui a donné lieu au même nombre de postes, et un magazine spécialisé dans le secteur agricole a relaté toutes leurs péripéties. La foire a également donné l’occasion aux conseillers EURES de rencontrer des fermiers qu’ils n’avaient plus vus depuis un certain temps – des employeurs qui avaient eu recours précédemment à leurs services.

Les conseillers danois EURES ne sont pas seulement actifs lorsqu’il s’agit de rencontrer de nouveaux employeurs – ils encouragent volontiers des travailleurs de tous les pays d’Europe à venir au Danemark pour du travail saisonnier. Le site du travail saisonnier au Danemark, www.seasonalwork.dk, est un espace réservé aux demandeurs d’emploi et leur permet de naviguer et de chercher des opportunités au Danemark de même que d’y charger leur CV. Cet espace facilite également la vie des employeurs, dans la mesure où les contrats peuvent être envoyés directement à partir du site – en fait, le site prend en charge la totalité du processus de recrutement. Depuis le 1er janvier cette année, le site a attiré 22 000 candidatures en ligne. Il offre également des statistiques et les conseillers peuvent ainsi voir d’où proviennent la majorité des candidatures – il semblerait que le Danemark soit particulièrement populaire auprès des travailleurs français, espagnols et italiens.

Parallèlement, les conseillers danois mènent une campagne spéciale destinée aux employeurs, cela implique d’emmener des groupes à des foires de l’emploi en Europe afin de les encourager à recruter à l’étranger. Mr Uldall-Ekman affirme qu’il est très important, pour lui et ses collègues EURES, de maintenir une coopération étroite avec les employeurs. « Nous souhaitons inviter des gens qualifiés au Danemark et encourager les employeurs à recruter à l’étranger », explique-t-il. Établir et maintenir des contacts avec les employeurs est d’une importance capitale pour le réseau EURES, et la volonté de la plupart des conseillers d’innover et d’aller au-delà des voies de communication habituelles, illustre bien leur engagement.

Mais qu’en est-il de la vache? Elle est de retour chez elle et profite bien des pâturages verts de Middelfart dans l’attente, toutefois, de retourner l’année prochaine à Odense à l’occasion de la foire au bétail.

« Retour