Les actualités sur le portail


À la recherche d’aides soignants modèles

Primary Homecare est une entreprise familiale qui offre, depuis plus de cinq ans, des services de soins au sein de la communauté, tant aux clients privés qu’à ceux qui bénéficient d’une aide de l’autorité locale, dans le Suffolk, en Angleterre. L’équipe composée d’environ 40 employés, fournit une assistance personnelle et domestique de haute qualité à des personnes nécessitant de l’aide et qui souhaitent rester à domicile plutôt que de se rendre dans une infrastructure de soins médicaux.

Nombreux sont les secteurs qui ne recrutent pas à l’heure actuelle, en raison de la crise financière, pourtant il existe des secteurs, tels que celui des soins de santé, qui souffrent d’une pénurie de main d’œuvre qualifiée au niveau local. En effet, Primary Homecare est situé dans une zone rurale et éprouve des difficultés à attirer des employés ayant les compétences nécessaires pour remplir les fonctions requises. Le problème principal, tel que l’explique, Chris Ward, consultant en recrutement et formation auprès de Primary Homecare, est que «les employés doivent posséder un permis de conduire valable pour se rendre au domicile de nos patients, alors que la plupart des personnes qui sollicitent un emploi chez nous n’en n’ont pas».

Primary Homecare a fait appel au Jobcentre Plus pour publier ses postes vacants et organise des journées porte ouverte destinées aux candidats qui habitent la région. Mais il s’est avéré difficile de trouver tous les candidats sur place et l’entreprise a donc contacté la conseillère EURES Madame Haydee Folkard pour solliciter son aide. Celle-ci a recommandé dans un premier temps de publier les postes vacants sur le site du Jobcentre Plus et ensuite, au cas où il n’y aurait pas suffisamment de candidats, elle a proposé d’établir un contact avec les conseillers EURES dans d’autres pays susceptibles d’offrir une assistance. C’est exactement ce dont Primary Homecare avait besoin et en publiant les postes sur les sites EURES, Jobcentre Plus et Gumtree de même que dans la presse locale, il y a eu moyen d’étendre la recherche au-delà du Royaume-Uni.

Malheureusement, quatre semaines plus tard, lorsque Mme Folkard a vérifié le nombre de candidatures soumises, le résultat fut décevant, il n’y en avait pratiquement aucune. Sans se laisser décourager pour autant, elle a décidé d’envoyer les détails des postes aux collègues EURES d’autres États membres et la réaction fut, en revanche, très bonne. «La collaboration avec EURES a été très utile du point de vue de l’aide, du soutien et des conseils offerts pour attirer des candidats adéquats du marché de l’emploi européen. Notre conseillère EURES, Mme Folkard nous a informés du potentiel de recrutement qu’offrent toute une variété de pays tels que la Slovénie et la Hongrie et nous a donné la possibilité de participer à des salons de l’emploi dans ces pays», a expliqué M. Ward.

Primary Homecare a rencontré plusieurs demandeurs d’emploi de la République tchèque, de Pologne et de Roumanie via le portail EURES suite aux annonces d’offres d’emploi placées dans ces pays. Les candidats retenus viennent de pays aussi variés que la Roumanie, la Pologne et la République tchèque. Ils se sont totalement intégrés dans notre entreprise et représentent désormais un tiers des effectifs. M. Ward est extrêmement satisfait des services de tous les employés recrutés via EURES: ils se sont adaptés aux employés natifs anglais et travaillent très bien avec les clients, ils participent aux sessions de formation, réunions du personnel, certains d’entre eux se sont enregistrés et ont obtenu une qualification professionnelle supplémentaire, le certificat NVQ, et ce tout en continuant à être employé et à travailler pour l’entreprise.

M. Ward se dit très satisfait d’EURES: leur professionnalisme est de haut niveau, qu’il s’agisse de la ponctualité, de la flexibilité ou de l’engagement. De plus, la diversité culturelle des personnes recrutées dans d’autres pays a enrichi la culture et l’atmosphère de travail de l’organisation. Ces éléments ainsi que le fait qu’il n’y ait pas eu de barrières linguistiques prouvent bien que le processus de recrutement et de sélection mis en place par EURES a été efficace et à la hauteur des critères requis par une entreprise telle que Primary Homecare.

En effet, Primary Homecare est en contact régulier avec EURES et s’adresse à ses conseillers dès qu’il s’agit de recruter quelqu’un. Comme le dit très bien M. Ward: «Notre entreprise considère que les connaissances et l’expertise de Mme Folkard en matière de marchés de l’emploi européens constituent une source très précieuse d’informations ainsi qu’un atout pour notre société s’agissant notamment du processus de recrutement et de sélection.»

« Retour