Le point sur...

Comment penser comme une personne qui mène un entretien

Pour de nombreux candidats, un entretien peut être une expérience stressante. Or, pour la personne chargée de mener l’entretien, il s’agit d’un exercice plutôt routinier, qui fait partie intégrante de son travail quotidien. Alors, pour marquer des points lors de cet entretien, pensez comme l’employeur et préparez-vous.
 
Il existe un ancien courant de pensée selon lequel les personnes chargées de mener des entretiens décideraient de vous embaucher ou non 30 secondes après le début de l’entretien. Si cela était vrai, les entretiens seraient assurément beaucoup plus courts qu’ils ne le sont. Il y a pourtant un soupçon de vérité derrière ce raisonnement. En fait, la personne chargée de mener l’entretien se fait une première idée sur votre caractère et votre aptitude à occuper le poste concerné. Les premières impressions sont tenaces. C’est pourquoi il est essentiel que la première impression que vous faites sur la personne qui vous interroge soit positive.
 
Cette personne évaluera votre expérience technique et votre amabilité, et cherchera à savoir s’il sera facile de travailler avec vous pour s’assurer que vous êtes le candidat idéal. Puisque vous êtes susceptible de faire partie d’une équipe, elle vous posera des questions pour savoir s’il sera facile de vous parler et plaisant de travailler en votre compagnie, et si vous serez capable de nouer rapidement des contacts.
 
The five “P’s” (les 5 «P»)
 
Comme le dit le vieil adage «Proper Planning Prevents Poor Performance» (une bonne préparation évite les piètres performances). En effet, la meilleure façon de vous préparer pour un entretien est de vous mettre à la place de l’employeur. Lorsque vous préparez vos réponses, regardez quelles sont les compétences techniques demandées pour l’emploi concerné et établissez une correspondance avec vos propres expériences. Étudiez chaque aptitude ou compétence requise et demandez-vous comment vous pourriez démontrer que vous les possédez lors de l’entretien. Entraînez-vous à donner vos réponses avec des amis ou des membres de votre famille. Parler moins vite vous aidera à vous calmer et vous fera paraître plus confiant. Parlez clairement et aussi fort (mais pas plus) que la personne qui vous interroge. Pensez à quelques phrases de présentation et préparez-vous pour les questions inévitables telles que: «quel est votre parcours?», «pourquoi ce poste vous intéresse-t-il?» ou «quels sont vos points forts et vos points faibles?».
 
Les personnes qui mènent les entretiens souhaitent savoir si le poste vous intéresse. Rappelez-vous de montrer votre personnalité plutôt que de répondre de manière trop automatique aux questions. Dites exactement pourquoi vous pensez être fait pour le poste et essayez de paraître aussi enthousiaste que possible lorsque vous répondez aux questions.
 
Si vous savez à l’avance qui va vous interroger, faites des recherches sur le parcours de cette personne et sur son rôle dans l’entreprise, ce qui pourra vous aider à mieux comprendre le type de questions susceptibles de vous être posées.
 
S’il est important de faire une bonne première impression sur un employeur potentiel et de répondre de manière compétente à chaque question, il est tout aussi important de bien terminer l’entretien. Laissez une impression durable au lieu de vous effacer. Vous pouvez faire cela en posant à la personne qui vous interroge des questions sur le poste et l’entreprise. Les employeurs souhaitent savoir si vous êtes intéressé par le poste et par l’entreprise, et si vous avez correctement effectué vos recherches.
 
Pour en savoir plus:
 
Chercher un emploi dans la base de données d’emplois EURES
 
Trouver un conseiller EURES
 
Chercher une journée de l’emploi dans le calendrier des manifestations EURES
 
 
Découvrir ce qu’EURES peut faire pour les employeurs

Rejoindre EURES sur Facebook
 
Suivre EURES sur Twitter
 
Se connecter à EURES sur LinkedIn
 
Suivre EURES sur Google+

 

Dernière modification du texte: 01/2013


clause de non-responsabilité
Les articles «Le point sur…» sont destinés à informer les utilisateurs du portail EURES sur des questions d’actualité et les tendances du moment, et visent à stimuler la discussion et le débat. Ils ne reflètent pas forcément le point de vue de la Commission européenne.