Le point sur...

Une demandeuse d’emploi italienne a décroché un emploi en Allemagne après avoir consulté EURES

Après avoir été aux prises avec le chômage et travaillé dans le cadre de contrats à court terme pendant deux ans, une demandeuse d’emploi italienne s’est adressée à sa conseillère EURES locale. Deux semaines plus tard, elle a trouvé un emploi et entamé une carrière en tant que boulangère en Allemagne.
 
Après avoir perdu son emploi en 2010, Andreina Liardi a traversé une période difficile. «J’ai exercé différentes fonctions à titre temporaire, sous-payées, et dans de mauvaises conditions. Lorsque mon dernier employeur en Italie m’a dit que je devais rester chez moi pendant un mois, mais que je pourrais probablement revenir le mois suivant, j’en ai eu assez». «En plus, je suis mère célibataire», explique-t-elle.
 
Andreina a ensuite pris la décision courageuse de chercher un emploi ailleurs en Europe. Ayant entendu parler d’EURES quelque temps auparavant, elle a décidé d’entrer en contact avec le service.
 
«J’avais déjà cherché du travail partout en Italie, mais sans succès. Alors, un jour, j’ai décidé de prendre rendez-vous avec Anna Bongiovanni, la conseillère EURES de ma région. Elle a été très gentille avec moi et m’a expliqué la façon dont fonctionne EURES. Je suis rentrée chez moi et j’ai envoyé 161 CV à des employeurs en Allemagne, précisant que je ne parle pas l’allemand, mais bien l’anglais. Les employeurs m’ont presque tous répondu qu’ils trouvaient mon CV intéressant, mais que je devais parler l’allemand si je voulais travailler pour eux».
 
Parmi ces réponses, une faisait toutefois exception. Bien qu’Andreina ne parle pas l’allemand, un employeur de Bavière, en Allemagne, était disposé à la prendre à l’essai. Adriana n’a pas hésité: «J’ai tout de suite quitté l’Italie pour me rendre en Allemagne. Le deuxième jour de ma période d’essai, j’étais engagée. Il s’agit d’un contrat d’un an et le salaire est très satisfaisant. Je commence à trois heures du matin et termine toujours neuf heures plus tard, avec un temps de pause».
 
Andreina apprécie l’Allemagne, et les Allemands répondent à ses attentes: ils sont précis, polis, professionnels et joyeux. Andreina souhaite rester en Allemagne dans un avenir prévisible. 
 
 
Pour en savoir plus:
 
Cherchez un emploi dans la base de données d’emplois EURES
 
Cherchez une Journée de l’emploi dans le calendrier des manifestations EURES
 
Trouvez un conseiller EURES
 
Découvrez davantage sur les conditions de vie et de travail dans différents pays européens sur le portail européen sur la mobilité de l’emploi EURES
 
 

Dernière modification du texte: 11/2012


clause de non-responsabilité
Les articles «Le point sur…» sont destinés à informer les utilisateurs du portail EURES sur des questions d’actualité et les tendances du moment, et visent à stimuler la discussion et le débat. Ils ne reflètent pas forcément le point de vue de la Commission européenne.