Le point sur...

Une demandeuse d’emploi espagnole se prépare pour la Journée européenne de l’emploi à Bruxelles

Pilar Perez Mañogil est une demandeuse d’emploi espagnole au chômage depuis deux mois.Dans la perspective de la journée européenne de l’emploi (JEE), qui doit avoir lieu à Bruxelles le 6 octobre, Pilar explique pourquoi elle a décidé d’y participer et examine comment elle peut tirer parti de la mobilité européenne.
 
«Je suis ingénieur de profession. J’ai décidé de m’inscrire à cet événement en ligne, car je suis au chômage depuis juin et je suis disposée à aller vivre et travailler dans un autre pays de l’UE», a déclaré Pilar Perez, qui a un baccalauréat en ingénierie chimique et un diplôme universitaire dans le domaine de l’enseignement.
 
Organisée conjointement par EURES en Belgique et la Commission européenne, la JEE de Bruxelles en est, cette année, à sa sixième édition. Ce salon international du recrutement aura lieu à la fois sur place et en ligne, ce qui permettra aux demandeurs d’emploi d’appréhender toutes les possibilités s’offrant à eux à travers l’Europe.
 
Les demandeurs d’emploi pourront s’entretenir de vive voix avec les employeurs ou via un chat en ligne. La participation en ligne présente l’avantage spécifique de permettre aux employeurs de consulter et de sélectionner à l’avance les CV des demandeurs d’emploi intéressés par leurs offres d’emploi. La JEE, à laquelle plus de 40 des principaux employeurs ont annoncé leur participation, espère répondre aux attentes de chacun.
 
Pilar a été professeur de technologie dans un lycée public en Espagne, mais compte tenu des réductions des dépenses dans le secteur public, ses perspectives de carrière ont changé. «J’ai décidé de chercher un emploi dans d’autres régions d’Europe, car je pense que je ne trouverai plus de travail en Espagne», a déclaré Pilar.
 
Pilar, qui a entendu parler d’EURES par un ami, s’est déjà inscrite et a déjà téléchargé son CV; elle prévoit de s’entretenir en ligne avec les employeurs qui l’intéressent, le jour prévu. Les possibilités électroniques lui permettent de chercher du travail en Europe tout en restant en Espagne «Je préfèrerai travailler pour des entreprises du secteur de l’industrie chimique, soit en Belgique, soit au Royaume-Uni», explique Pilar.
 
Outre le chat en ligne avec des employeurs potentiels, les demandeurs d’emploi sur internet peuvent discuter avec des conseillers EURES sur les conditions de vie et de travail dans un autre pays européen ou visionner des présentations retransmises en direct par des entreprises à la recherche de candidats. Ils ont également la possibilité de participer à des séances de questions-réponses.
 
En savoir davantage:
 
 
Trouver une journée de l’emploi dans le calendrier des manifestations EURES
 
Trouver un conseiller EURES
 
En savoir davantage sur les conditions de vie et de travail dans différents pays européens sur le portail européen sur la mobilité de l’emploi.
 
Chercher un emploi dans la base de données des emplois EURES
 
Savoir ce qu’EURES peut faire pour les employeurs

Dernière modification du texte: 09/2012


clause de non-responsabilité
Les articles «Le point sur…» sont destinés à informer les utilisateurs du portail EURES sur des questions d’actualité et les tendances du moment, et visent à stimuler la discussion et le débat. Ils ne reflètent pas forcément le point de vue de la Commission européenne.