Le point sur...

La première Journée de l’emploi de Lecce contribue à s’attaquer au chômage des jeunes

La cité historique de Lecce dans le Sud de l’Italie a accueilli sa première Journée européenne de l’emploi en janvier 2012, attirant plus de 500 demandeurs d’emploi à la recherche de débouchés dans des secteurs comme l’industrie aérospatiale, l’ingénierie et les technologies de l’information.
 
Cet événement, qui a duré deux jours, était organisé par Europe Direct en association avec EURES. Il s’inscrivait dans le Job Innovation Camp 2012, une initiative du département pour la formation professionnelle et le travail* de la province de Lecce et de l’Université du Salento, et dont l’objectif premier consiste à promouvoir les possibilités des étudiants universitaires et des jeunes âgés de 20 à 24 ans. Le chômage de cette tranche d’âge dans la région est très élevé, à 36,7 %**.
 
«La Journée européenne de l’emploi était le premier événement de ce type organisé à Lecce; il a vraiment donné l’occasion aux jeunes de se renseigner sur les possibilités qui s’offrent à eux à travers EURES, d’apprendre comment chercher un emploi et trouver un conseiller EURES», explique l’organisatrice, Bernadette Greco, elle-même conseillère EURES.
 
Tout un éventail d’informations et de conseils a été mis à la disposition des demandeurs d’emploi désireux d’élargir leurs horizons. La première des deux journées incluait une série d’ateliers consacrés aux possibilités de formation en Europe grâce au programme Léonard de Vinci et aux placements Erasmus. Une session sur les nouvelles stratégies pour l’emploi s’est concentrée sur des outils comme l’Observatoire du marché du travail européen, Ton premier emploi EURES et la taxonomie ESCO. Une autre session a permis d’expliquer aux participants comment rechercher un emploi en utilisant Web 2.0. Mette Busk, conseillère EURES originaire du Danemark – un pays particulièrement intéressé par le recrutement d’experts et d’ingénieurs IT – a donné une présentation sur la vie et le travail au Danemark. D’autres conseillers EURES ont également présenté le portail EURES sur la mobilité de l’emploi et expliqué comment rechercher un emploi.
 
Au cours de la deuxième journée, l’accent a été placé sur l’innovation dans les entreprises. Des projets novateurs comme un robot fonctionnant à l’énergie éolienne, conçu par les diplômés de l’Université du Salento, ont permis de montrer tout le talent des étudiants aux entreprises en visite, Microsoft et Avio Group.
Les aspirants-entrepreneurs ont pu obtenir de nombreux conseils sur le statut d’indépendant et sur le démarrage d’une entreprise, mais aussi des renseignements sur les fonds nationaux et régionaux disponibles pour se lancer.
 
La Journée européenne de l’emploi a certainement généré beaucoup d’intérêt. «J’ai reçu environ 60 courriels par la suite de la part de demandeurs d’emploi et d’employeurs qui demandaient davantage de soutien. Je vais certainement en organiser une autre mais, la prochaine fois, je demanderai à davantage de conseillers EURES d’autres lieux européens de se joindre à moi. Je tenterai aussi d’organiser des entretiens sur place», conclut Bernadette.
 
Pour en savoir plus:
 
Cherchez une Journée de l’emploi dans le calendrier des manifestations EURES
 
Trouvez un conseiller EURES
 
Vous trouverez de plus amples informations concernant les conditions de vie et de travail dans les différents pays d’Europe sur le portail EURES
 
Cherchez un emploi dans la base de données des emplois d’EURES
 
Recherchez des employés qualifiés dans la base de données de CV d’EURES
 
Découvrez ce qu’EURES peut faire pour les employeurs
 
 
* Le département pour la formation professionnelle et le travail accueille Europe Direct et EURES.
** Statistiques les plus récentes d’Istat – l’Institut national italien des statistiques – concernant le troisième trimestre de 2011. La région couverte comprend les Abruzzes, l’Apulie, la Basilicate, la Campanie, la Calabre, la Molise, la Sardaigne et la Sicile.


Dernière modification du texte: 02/2012


clause de non-responsabilité
Les articles «Le point sur…» sont destinés à informer les utilisateurs du portail EURES sur des questions d’actualité et les tendances du moment, et visent à stimuler la discussion et le débat. Ils ne reflètent pas forcément le point de vue de la Commission européenne.