Le point sur...

Volvo renforce sa collaboration avec EURES

Le constructeur automobile suédois Volvo* a resserré ses liens avec EURES en 2011 afin de répondre à la demande de 900 ingénieurs expérimentés supplémentaires.
 
À l’automne 2011, Volvo a annoncé le doublement de sa production pour répondre à la demande croissante de la Chine. Pour rester en phase avec cette expansion, le constructeur a besoin de 900 ingénieurs expérimentés supplémentaires. Pour l’essentiel, ces postes sont destinés à des personnes possédant plusieurs années d’expérience, notamment en recherche et développement. Volvo propose aussi 50 postes à des jeunes diplômés dans le cadre de son programme universitaire d’une durée de trois ans.
 
EURES prodigue des conseils généraux sur les relocalisations et les permis de travail aux employés de la société depuis plus de sept ans. Fin 2011, les conseillers ont cependant été appelés à contribuer aussi au processus de recrutement.
 
«Il n’y a pas assez d’ingénieurs en Suède pour satisfaire la demande», explique la conseillère EURES Lena Westling. «Par ailleurs, la société recherche une main-d’œuvre diverse, qu’elle doit donc recruter dans un éventail de pays différents».
 
À travers une série d’événements organisés fin 2011 au Danemark, en Espagne, en Irlande, en Pologne et en République tchèque, EURES a aidé l’entreprise à identifier les candidats les plus adéquats pour l’ensemble des postes à pourvoir. Lors d’un événement à Valence (Espagne), le personnel HR de Volvo a pu rencontrer des ingénieurs espagnols qui avaient posé leur candidature et avaient été présélectionnés. Une vingtaine de candidats ont été interviewés sur le terrain par des directeurs de Volvo. Des représentants de l’entreprise ont aussi rencontré du personnel enseignant de l’Université de Valence afin de découvrir comment on y enseigne l’ingénierie. Plus de 70 étudiants ont été invités à assister à une réunion au cours de laquelle Volvo a dévoilé son nouveau programme universitaire. Les recrutements se poursuivent, mais plusieurs candidats présents lors de ces événements ont réussi la phase de sélection.
 
«Grâce à notre réseau, il nous est facile d’aider des entreprises comme Volvo à atteindre d’autres pays d’Europe et à y recruter les meilleurs candidats. Ce service est totalement gratuit et, comme nous ne ‘vendons’ rien, nous pouvons nous permettre davantage d’objectivité pour répondre aux besoins des employeurs et des demandeurs d’emploi», conclut Lena.
 
En savoir plus:
 
Chercher une Journée de l’emploi dans le calendrier des manifestations EURES
 
Trouver un conseiller EURES
 
En savoir plus sur les conditions de vie et de travail dans différents pays européens sur le Portail EURES sur la mobilité de l’emploi
 
Rechercher un emploi dans la base de données "emploi" d'EURES
 
En savoir plus sur ce qu’EURES peut faire pour les employeurs
 
*Volvo Car Corporation est situé à Gothenburg, Suède, mais est devenue une société chinoise depuis 2010.


Dernière modification du texte: 02/2012


clause de non-responsabilité
Les articles «Le point sur…» sont destinés à informer les utilisateurs du portail EURES sur des questions d’actualité et les tendances du moment, et visent à stimuler la discussion et le débat. Ils ne reflètent pas forcément le point de vue de la Commission européenne.