Le point sur...

Embarquement pour un monde d’opportunités

L’Agence fédérale pour l’emploi de Ravensburg, en Allemagne, s’est associée à EURES afin d’offrir aux demandeurs d’emploi intéressés par un travail transfrontalier une Journée européenne de l’emploi qui a fait vraiment la différence. Celle-ci s’est déroulée à bord d’un bateau sur le lac de Constance.
 
En septembre 2011, pour la quatrième fois, le transbordeur de l’emploi a navigué de Friedrichshafen, en Allemagne, à Romanshorn, en Suisse. L’événement, qui a attiré plus de 350 personnes, visait à stimuler l’emploi transfrontalier dans la région du lac de Constance.
 
Les navetteurs transfrontaliers représentent environ 1,5 million des 212 millions de travailleurs en Europe. Dans le cadre du partenariat EURES Bodensee, qui englobe la région du lac de Constance où l’Autriche, l’Allemagne et la Suisse bordent le lac, cette proportion est largement au-dessus de la moyenne. «En 2000, la région comptait quelque 31 600 navetteurs transfrontaliers. Aujourd’hui, leur nombre dépasse 48 000, soit une augmentation de plus de 50 %», explique Albert Thumbeek, directeur de l’Agence fédérale pour l’emploi de la ville voisine de Lindau.
 
La Suisse est la destination la plus populaire des navetteurs transfrontaliers dans la région. Ils sont 26 400 à avoir choisi d’y travailler. Suivent le Liechtenstein (17 000), l’Autriche (3 000), tandis que 1 800 personnes traversent quotidiennement le lac vers la partie allemande de la région.
 
Les informations fournies aux navetteurs transfrontaliers diffèrent-elles de celles données lors des autres événements liés à la Journée européenne de l’emploi? «Les navetteurs transfrontaliers doivent toujours traiter avec deux pays et il existe des différences, surtout sur le plan de la législation fiscale», explique Albert.
 
Et il ajoute: «Les informations sur la protection contre les licenciements, l’assurance-santé et les salaires sont importantes également pour les navetteurs transfrontaliers».
 
Durant les deux heures de la traversée, les conseillers EURES – d’Autriche, d’Allemagne, de Suisse et du Liechtenstein – ont eu la possibilité d’informer les demandeurs d’emploi et les étudiants sur les diverses possibilités d’emploi qui s’ouvrent à eux s’ils travaillent au-delà des frontières. Les jeunes ont pu s’informer sur les possibilités d’étudier dans la région du lac de Constance ainsi que sur les programmes d’échange destinés aux apprentis.
 
 
Pour plus d’informations:
 
Rechercher une Journée de l’emploi dans le calendrier des manifestations EURES
 
Trouver un conseiller EURES
 
S’informer sur les conditions de vie et de travail dans les différents pays européens sur le portail EURES sur la mobilité de l’emploi
 
Trouver un emploi dans la base de données sur l'emploi EURES


Dernière modification du texte: 12/2011


clause de non-responsabilité
Les articles «Le point sur…» sont destinés à informer les utilisateurs du portail EURES sur des questions d’actualité et les tendances du moment, et visent à stimuler la discussion et le débat. Ils ne reflètent pas forcément le point de vue de la Commission européenne.