Le point sur...

Les jardiniers roumains «fleurissent» au Danemark

Grâce à une coopération continue entre les conseillers EURES roumains et danois, deux diplômés roumains passionnés d’horticulture ont décroché un contrat de deux ans dans une pépinière au Danemark.   
 
«La coopération entre conseillers EURES roumains et danois a commencé il y a cinq ans. Nous avons depuis reçu diverses offres d’emploi à pourvoir au Danemark, pour cueillir des fruits et légumes, être auxiliaire médical, être électricien ou pour des emplois hautement qualifiés tels que médecin ou ingénieur», précise Gabriela Nedelcu, conseillère EURES roumaine, responsable des relations avec le Danemark.
 
Le Danemark a récemment cherché à embaucher des jardiniers en vue de pourvoir à un certain nombre d’emplois vacants. En 2010, deux diplômés de l’université d’agriculture de Roumanie, Louise Stefanescu et Ionut Trutescu, ont été engagés par la société danoise 4kløver en tant qu’aide-jardiniers pour un contrat de deux ans.
 
«Au début, nous avons procédé au buttage des plantes et appris les différentes variétés, ce qui a pris environ cinq mois. Ensuite, pas à pas, nous avons appris à préparer de jeunes arbres pour l’année suivante, préparer le sol, savoir quand mettre les pots sous serre et pour combien de temps, surveiller le développement de moisissures, savoir quelles maladies et quels parasites peuvent toucher quelles plantes, etc. J’ai même appris à conduire un tracteur», s’enthousiasme Louise.
 
«Nos employeurs sont très sympathiques et si l’on a un problème ou besoin de conseils, ils sont toujours là pour nous aider. Le plus remarquable est que les propriétaires travaillent à nos côtés, même lorsqu’il faut nettoyer ou préparer des engrais naturels à partir de déchets organiques», ajoute-t-elle.
 
Durant leur période à 4kløver, les étudiants assistent à des cours à l’école locale d’horticulture (Kold College), où ils apprennent également la science et l’art de cultiver les plantes. 
 
«Je suis heureux d’avoir eu cette chance et j’ai beaucoup appris. Le fait d’interagir avec des personnes issues d'environnements différents et qui pensent autrement m’a permis d’améliorer également ma façon de communiquer avec les autres», conclut Louise.
 
En savoir plus:
 
Trouvez un emploi similaire en contactant votre conseiller EURES local
 
Informations sur la société 4kløver
 
Cherchez un emploi dans la base de données des emplois d’EURES
 
Vous trouverez de plus amples informations concernant les conditions de vie et de travail dans les différents pays d'Europe sur le portail EURES de la mobilité de l’emploi

Dernière modification du texte: 09/2011


clause de non-responsabilité
Les articles «Le point sur…» sont destinés à informer les utilisateurs du portail EURES sur des questions d’actualité et les tendances du moment, et visent à stimuler la discussion et le débat. Ils ne reflètent pas forcément le point de vue de la Commission européenne.