Le point sur...

Les actions Marie Curie soutiennent les chercheurs

Vous êtes un chercheur bourré d’idées, mais vous n’avez pas les moyens financiers de les réaliser? Ou alors vous représentez  un organisme ou une fondation de recherche à l’affût de nouveaux partenaires? Quel que soit votre cas, si vous êtes dans la recherche, les actions Marie Curie de la Commission européenne constituent pour vous une ressource d’une valeur inestimable.
 
Les actions Marie Curie s’inscrivent dans le cadre plus large de l’UE dont la finalité est de développer la recherche de classe mondiale en Europe et elles ont pour objectif commun d’accroître la mobilité des travailleurs européens grâce à EURES. Cette initiative offre des possibilités de formation et de développement de carrière aux chercheurs, ainsi que des financements pour les projets de recherche de pointe.
 
Ces financements sont accordés par le biais de huit programmes principaux à des chercheurs prometteurs, à des organisations et des fondations situés à l’intérieur et à l’extérieur de l’UE. Ces programmes couvrent différents groupes cibles allant des chercheurs individuels aux chercheurs non ressortissants de l’UE et comprennent même un programme d’échange de personnel, ainsi qu’un service qui met les chercheurs en rapport avec les entreprises.
 
Tant les chercheurs expérimentés que ceux qui débutent peuvent bénéficier des possibilités de financement existantes et les propositions de recherche dans une grande majorité de disciplines sont les bienvenues. Les universités, les organismes de recherche et les sociétés privées peuvent également demander un financement et les propositions sont prises en compte indépendamment de l’âge du demandeur.
 
Grâce à un budget de plus de 4,75 milliards d’EUR pour la période allant de 2007 à 2013, ces actions peuvent soutenir une large gamme de programmes et d’individus et peuvent prendre en compte des financements de coûts de main d’œuvre allant jusqu’à 100%. Le financement dans le domaine de la recherche a déjà permis d’aider Axiom, une société britannique qui a bénéficié des actions Marie Curie afin de mettre au point un nouvel outil de production vidéo actuellement utilisé à Hollywood. Un autre bénéficiaire des actions Marie Curie a mis au point des méthodes dans le domaine de la physique des particules, qui ont par la suite été utilisées par l’équipe assurant le fonctionnement du Grand collisionneur de hadrons (LHC - Large Hadron Collider) à Zurich.
 
 
En savoir plus:
 
Plus d’informations sur les Marie Curie Actions sur le site web de la Commission européenne
 
En savoir plus grâce à la publication Marie Curie Actions In Brief – A Pocket Guide (Les actions Marie Curie en bref – un guide de poche)
 
 
 

Dernière modification du texte: 09/2011


clause de non-responsabilité
Les articles «Le point sur…» sont destinés à informer les utilisateurs du portail EURES sur des questions d’actualité et les tendances du moment, et visent à stimuler la discussion et le débat. Ils ne reflètent pas forcément le point de vue de la Commission européenne.