Le point sur...

Deux outils pour bien démarrer votre expérience européenne

S’ils souhaitent acquérir de nouvelles expériences – études, formation ou travail – dans d’autres pays européens, les demandeurs d’emploi bénéficient d’un grand nombre de programmes qui peuvent les y aider.En particulier, deux programmes, Eurodyssée et European Mobility, ont pour finalité de leur faciliter l’accès à des stages, des formations professionnelles et des apprentissages en Europe.    
 
Organisé par l’Assemblée des régions d’Europe, Eurodyssée est un programme d’échange pour les jeunes de 18 à 30 ans, qui offre aux candidats la possibilité de se développer non seulement sur le plan professionnel, mais également sur les plans personnel et culturel, grâce à des stages en entreprise de trois à sept mois à l’étranger.
 
Comme le souligne Diane Carvalho (Secrétariat général d’Eurodyssée), dans ce programme, tout le monde y gagne. «Il permet non seulement aux jeunes d’étendre leurs connaissances, mais en plus, il les aide à se développer sur le plan personnel, grâce aux nouvelles expériences professionnelles et culturelles qu’ils sont amenés à faire. Leurs compétences et leurs idées bénéficient aux entreprises qui leur offrent un stage, de même qu’aux régions qui les hébergent, mais aussi à leur propre région, à leur retour, car ils auront acquis de nouvelles connaissances et une plus grande confiance en eux-mêmes.
 
Les échanges ne sont possibles qu’entre les régions qui ont adhéré au programme mais, comme l’affirme Diane, de nouvelles régions ont entamé le processus d’adhésion.
 
Le cas de Marit Johansson, cette chercheuse norvégienne en archéologie qui s’est rendue, il y a trois ans, dans l’archipel des Açores, au Portugal, est un exemple récent de belle réussite. Elle termine actuellement une thèse de doctorat sur le site d’Angra do Heroísmo, dans les Açores, qui appartient au patrimoine mondial de l'UNESCO. Elle bénéficie d’une bourse d’études octroyée par des universités de Norvège et de Suède.
 
 
Le site web fraye la voie à travers les complications contractuelles
Sous l’égide du programme Leonardo da Vinci, de la Commission européenne, European Mobility est un outil qui permet aux individus, aux entreprises et aux établissements d’enseignement d’établir des conventions personnalisées pour les stages professionnels et les apprentissages à temps plein. Cet outil en ligne permet de rédiger, en cinq étapes, une convention conforme à la réglementation du pays du stagiaire ou de l'apprenti et à celle du pays qui va l’accueillir.
 
Les conventions précisent notamment les conditions de travail, les conditions d’encadrement, les conditions de logement, la gratification ou la rémunération, la responsabilité sociale et professionnelle et le suivi. Actuellement, 21 pays participent à ce programme et le site web a permis d’établir 2 000 conventions.

 
 
En savoir plus:
 
Rendez-vous sur le site web Eurodyssée pour obtenir plus d’informations.
 
Chercher parmi les offres de stage.
 
 
Utilisez l’outil Customizer pour établir votre convention personnalisée
.

Dernière modification du texte: 09/2011


clause de non-responsabilité
Les articles «Le point sur…» sont destinés à informer les utilisateurs du portail EURES sur des questions d’actualité et les tendances du moment, et visent à stimuler la discussion et le débat. Ils ne reflètent pas forcément le point de vue de la Commission européenne.