Le point sur...

<strong>Un serveur espagnol part en Autriche</strong>

Grâce à la coopération continue entre les conseillers EURES en Autriche et en Espagne, Juan Pedro Garcia de Dios a quitté son île natale, Ténériffe située dans l’archipel espagnol des îles Canaries, pour travailler dans un hôtel niché dans les montagnes autrichiennes pendant la période hivernale.                       
                                                    
Des conseillers EURES en Espagne se sont associés à leurs collègues autrichiens afin de promouvoir les emplois saisonniers en Autriche, présélectionner et orienter les éventuels candidats. C’est grâce à cette approche proactive que les espagnols travaillant dans le secteur de l’hôtellerie et possédant de bonnes connaissances de la langue allemande peuvent trouver, au plus fort de la saison de ski, un emploi dans un hôtel autrichien.
 
Juan Pedro Garcia de Dios fait partie de ces candidats. Ayant vécu sept ans en Allemagne étant plus jeune, ses compétences en langue allemande étaient déjà avancées. Il s’est alors dit que ces compétences pourraient être mises à profit. «Ténériffe connaît actuellement une pénurie d’emploi. Parlant allemand, j’ai voulu partir dans un pays germanophone. En Autriche, le travail semblait abonder, cela m’a donc paru être la bonne décision», explique-t-il.
 
Une fois sa décision prise, Juan Pedro s’est rendu au service public de l’emploi (SPE) à Ténériffe, où on lui a parlé d’EURES. «Mon conseiller local EURES m’a suggéré d’écrire au SPE autrichien, en décrivant les raisons me poussant à chercher un emploi en Autriche. À peine une semaine plus tard, EURES m’a téléphoné pour m’annoncer qu’ils m’avaient trouvé un emploi.»
 
Après plusieurs entretiens, d’abord à Ténériffe avec des conseillers EURES d’Autriche, puis par téléphone avec l’employeur autrichien, Juan Pedro s’est rendu à Vorarlberg pour travailler comme serveur pendant 4,5 mois, période qui correspond à la haute saison et pendant laquelle la région voit affluer des masses de touristes en vue des sports d’hiver. Mais avant son départ, le conseiller EURES local de Juan Pedro a veillé à ce qu’il soit suffisamment préparé, assurant ainsi une transition en douceur. «Tout a été très rapide et simple… c’était tout simplement parfait», s’enthousiasme Juan Pedro.
 
L’expérience s’est avérée si positive pour Juan Pedro qu’il retournera à la montagne cette année. «En décembre 2011, je retourne travailler dans le même hôtel», se réjouit-il.
 
Son conseil aux personnes qui envisagent de partir à l’étranger? «C’est une expérience incroyable que tout le monde devrait faire une fois dans sa vie. Quand je suis rentré, ma famille m’a demandé: "Alors, c’était comment?". Et je leur ai répondu ce que j’aurais répondu à n’importe qui: "Essayez, vous verrez"», conclut-il.
 
Pour en savoir plus:
 
Pour plus d’informations, veuillez contacter:
Gerlinde Fuchsberger: gerlinde.fuchsberger@ams.at
Dietmar Müller: dietmar.muller@ams.at
 
Retrouvez EURES îles Canaries sur Facebook:
 
Trouvez un conseiller EURES
 
Vous trouverez de plus amples informations concernant les conditions de vie et de travail dans les différents pays d’Europe sur le portail EURES de la mobilité de l’emploi
 
Cherchez un emploi dans la base de données des emplois d’EURES

Dernière modification du texte: 09/2011


clause de non-responsabilité
Les articles «Le point sur…» sont destinés à informer les utilisateurs du portail EURES sur des questions d’actualité et les tendances du moment, et visent à stimuler la discussion et le débat. Ils ne reflètent pas forcément le point de vue de la Commission européenne.