Le point sur...

<strong>Journées de l’emploi transfrontalier en Slovénie</strong>

En mai 2011, la Slovénie a accueilli deux journées de l’emploi transfrontalier avec ses pays voisins, l’Autriche et l’Italie.Ces manifestations ont mis en évidence un grand nombre d’opportunités pour les demandeurs d’emploi slovènes.      
 
Selon Darja Grauf, conseillère EURES et organisatrice de la journée de l’emploi slovéno-autrichienne qui a eu lieu à Maribor (Slovénie), cette manifestation a rencontré un plus grand succès qu'elle et ses collègues ne l’avaient prévu. «Plus de 6 000 demandeurs d’emploi ont pris part à l’événement, et les employeurs et pôles emploi ont proposé plus de 600 offres d’emploi. Les employeurs étaient très satisfaits du nombre de demandeurs d’emploi présents et de leur préparation. Nous espérons que la Journée de l’emploi aura porté ses fruits et qu’elle aura offert de véritables opportunités d’accéder à l’emploi».
EURES a un rôle particulièrement important à jouer dans les régions transfrontalières, où le nombre de personnes effectuant un déplacement domicile-travail transfrontalier est considérable. Les conseillers EURES dans ces régions organisent des événements spécifiques et proposent des orientations personnalisées pour les citoyens qui vivent ou souhaitent vivre dans un pays et travailler dans un autre.
Il existe actuellement plus de 20 partenariats transfrontaliers EURES, répartis géographiquement dans toute l’Europe.
L’une des raisons expliquant le nombre élevé de participants est que, depuis le 1er mai 2011, les Slovènes sont libres de se rendre en Autriche pour y travailler. «Nous avons une longue frontière commune avec l’Autriche, les salaires y sont plus élevés et on y trouve beaucoup d’opportunités professionnelles», a expliqué Darja. «Je m’attends à ce que le nombre de Slovènes partant travailler en Autriche augmente».
 
La Journée de l’emploi slovéno-italienne qui s’est tenue à Koper (Slovénie), présentant des opportunités d’emplois transfrontaliers, a également rencontré un franc succès. La première Journée de l’emploi transfrontalier entre ces deux pays, qui s’est tenue à Koper, a attiré plus de 2 000 demandeurs d’emploi, ainsi que 46 représentants d’employeurs, d’associations d’employeurs et de services publics de l’emploi.
 
«Jusqu’à présent, les employeurs italiens ont accordé 20 contrats d'embauches pour des demandeurs d'emploi slovènes. Les employeurs slovènes, quant à eux, en ont accordé 60», indique Mirela Pekica, conseillère EURES et organisatrice de la Journée de l’emploi. «C’est un résultat exceptionnel pour un événement d’une seule journée ayant eu lieu dans une petite ville de 30 000 habitants».
 
Encouragé par le succès de cette manifestation, EURES Slovénie envisage d’organiser une Journée de l'emploi transfrontalier similaire avec l'Italie l'année prochaine.
 
Restrictions de la liberté de circulation pour certains des travailleurs de l’UE
L’Allemagne et l’Autriche étaient les derniers pays parmi les 15 États membres d’origine de l’UE à continuer d’imposer des restrictions aux travailleurs issus de Slovénie ou des sept autres États qui ont rejoint l'UE en 2004 (la République tchèque, l'Estonie, la Hongrie, la Lettonie, la Lituanie, la Pologne et la Slovaquie). Toutes les restrictions imposées aux travailleurs issus de ces pays ont pris fin le 30 avril 2011, celles concernant les pays ayant rejoint l’UE en 2007 (la Bulgarie et la Roumanie) persisteront toutefois jusqu’en 2013.
 
Pour en savoir plus:
 
Cherchez une journée de l’emploi dans le calendrier des événements EURES
 
Consultez les pages web sur les partenariats transfrontaliers sur le portail EURES pour en savoir plus et pour savoir s'il existe un partenariat près de chez vous
 
Pour en savoir plus sur la libre circulation au sein de l’UE


clause de non-responsabilité
Les articles «Le point sur…» sont destinés à informer les utilisateurs du portail EURES sur des questions d’actualité et les tendances du moment, et visent à stimuler la discussion et le débat. Ils ne reflètent pas forcément le point de vue de la Commission européenne.