Le point sur...

<b> EURES ouvre de nouvelles perspectives à une esthéticienne lituanienne </b>

Les Journées européennes de l’emploi sont une excellente occasion pour les demandeurs d’emploi de rencontrer des conseillers EURES et des employeurs potentiels, et de découvrir les opportunités qui les attendent. Ces manifestations sont organisées dans toute l’Europe et toute personne désireuse de s’informer au sujet des emplois à l’étranger peut y participer. Sandra Sumskiene, propriétaire d’un salon de soins esthétiques dans la région de Siauliai, en Lituanie, est un des nombreux exemples de personnes qui se sont rendues à une Journée européenne de l’emploi en quête d’une nouvelle opportunité.

Sandra a entendu parler d’EURES et de ses services pour la première fois par le service public de l’emploi de sa région. Peu après, elle a lu dans un quotidien une annonce concernant une Journée européenne de l’emploi dans sa région et a décidé de s’y rendre. Le conseiller EURES norvégien Hallgeir Jenssen était présent à cette journée pour fournir des conseils et des informations aux chercheurs d’emploi et à toute personne désireuse de vivre en Norvège. Selon Hallgeir, «Au total, 150 personnes ont participé à la Journée européenne de l’emploi et j’ai reçu plus de 50 curriculums ce même jour, notamment celui de Sandra ».

Heureusement, Hallgeir venait de recevoir un appel téléphonique d’un employeur norvégien qui éprouvait des difficultés à recruter des employés pour son salon de coiffure. L’employeur était installé dans un petit village appelé Nordreisa, au nord du comté de Troms et, dès que Hallgeir eut rencontré Sandra, il se mit à penser à cette possibilité d’emploi.

A son retour en Norvège, il s’adressa à l’employeur et prit contact avec Sandra pour lui présenter l’opportunité. Sandra lui envoya un curriculum et ils décidèrent de rester en contact constant. Très rapidement, elle reçut la confirmation que sa candidature avait été acceptée. Sandra était ravie: “M. Jenssen m’a fourni de la documentation sur la vie et le travail en Norvège et j’ai été très favorablement impressionnée. De manière générale, la Norvège semblait offrir un bon niveau de vie, un faible taux de chômage et d’excellents salaires. Il s’avéra que déménager en Norvège ne poserait aucun problème. » Après avoir reçu ces informations de Hallgeir, Sandra décida d’accepter l’offre d’emploi et de s’installer en Norvège.

En fait, grâce à l’aide de son nouvel employeur et d’EURES, le déménagement de Sandra en Norvège s’est effectué très aisément. Elle est aujourd’hui installée en Norvège, et apprend à parler norvégien. Elle trouve les Norvégiens très amicaux et accueillants, ce qu’elle apprécie beaucoup, comme ses enfants qui fréquentent l’école norvégienne.

Sandra ne tarit pas d’éloges concernant les services d’EURES dont elle a bénéficié tout au long de ce processus. “Je suis heureuse qu’il existe des organisations telles qu’EURES, qui nous fournissent des opportunités d’emploi et des informations sur la relocalisation à l’étranger. Nous sommes toujours en contact avec Hallgeir, qui s’est montré extrêmement utile ».

De manière générale, Sandra est très satisfaite de son nouvel emploi et de sa nouvelle vie, et très reconnaissante à Hallgeir et à EURES pour les conseils prodigués du début à la fin!

Dernière modification du texte: 10/2010


clause de non-responsabilité
Les articles «Le point sur…» sont destinés à informer les utilisateurs du portail EURES sur des questions d’actualité et les tendances du moment, et visent à stimuler la discussion et le débat. Ils ne reflètent pas forcément le point de vue de la Commission européenne.