Le point sur...

Encourager la mobilité des jeunes dans les pays nordiques

Nordjobb (http://www.nordjobb.net/) pourrait être la solution pour les jeunes âgés de 18 à 28 ans désireux de travailler dans la région nordique. Nordjobb est un programme d’échange entre les pays nordiques, géré par l’Association nordique (Föreningen Norden).

Des jeunes des quatre coins de l’Europe soumettent leur candidature à ce programme. Aucune expérience préalable n’est nécessaire – il est uniquement demandé aux candidats d’avoir un intérêt pour la culture nordique, une bonne connaissance du danois, du norvégien ou du suédois et une volonté d’apprendre autant que possible tout au long de l’expérience. Le programme donne accès à une vaste série d’emplois, des emplois saisonniers dans l’agriculture et des postes dans des entrepôts à l’assistanat dans les maisons de retraite et les centres de jour.

Généralement, c’est Nordjobb qui fournit aux recruteurs les profils des jeunes candidats. Il arrive néanmoins que le recruteur cherche la main-d’œuvre qui lui fait défaut et c’est précisément là où la coopération avec EURES peut s’avérer très avantageuse. À titre d’exemple, Nordjobb et EURES Finlande ont récemment travaillé en étroite coopération en vue de fournir des chauffeurs de poids lourds à la Suède – un domaine pour lequel la demande se trouve en Suède, et les travailleurs en Finlande.

La coopération entre ces deux réseaux est particulièrement évidente en matière d’organisation de campagnes d’information et de recrutement pour les entreprises. Frederik Jakobsen de Nordjobb collabore très étroitement avec EURES Finlande pour l’organisation de ces journées de recrutement. Selon lui, le processus est très simple mais efficace – une campagne de recrutement est généralement organisée pour un employeur spécifique qui cherche des travailleurs étrangers, quel que soit son secteur. L’entreprise est présentée à l’avance à une sélection de candidats potentiels, dont certains sont des demandeurs d’emploi inscrits sur le portail d’EURES. Le recruteur peut alors choisir les candidats qu’il souhaite convoquer à un entretien durant la campagne.

EURES envoie les invitations et les coûts des déplacements des candidats sont couverts par le service public finlandais de l’emploi. Le conseiller EURES Finlande, Tomi Puranen, explique qu’il ouvre habituellement l’événement en souhaitant la bienvenue aux demandeurs d’emploi, puis Nordjobb et les représentants de l’employeur abordent les aspects pratiques liés à un emploi dans leur entreprise – les tâches quotidiennes, le logement et les activités de loisir par exemple. Ensuite, durant le reste de la journée, des entretiens sont organisés et le conseiller EURES présent est disponible pour toute information ou tout conseil relatif au fait de vivre et travailler à l’étranger. Bien entendu, les campagnes de recrutement sont également ouvertes au grand public.

Depuis mars 2008, ces événements ont lieu à Turku, en Finlande, deux à trois fois par an. Jusqu’à présent, chaque événement s’est conclu sur environ dix offres pour les demandeurs d’emploi finlandais. «EURES et Nordjobb peuvent échanger les coordonnées des employeurs et ainsi aider les demandeurs d’emploi à chercher du travail dans les pays nordiques. Concernant les demandeurs d’emploi, les conseillers d’EURES et de Nordjobb restent à leur entière disposition pour des conseils et des informations tout au long du processus, aussi bien chez eux que dans le pays d’accueil», explique Tomi.

«Ensemble, Nordjobb et EURES contribuent déjà à accroître les opportunités pour les jeunes de toute l’Europe, tout en favorisant une compréhension de la culture nordique et un intérêt pour celle-ci», ajoute Frederik.

Dernière modification du texte: 05/2010


clause de non-responsabilité
Les articles «Le point sur…» sont destinés à informer les utilisateurs du portail EURES sur des questions d’actualité et les tendances du moment, et visent à stimuler la discussion et le débat. Ils ne reflètent pas forcément le point de vue de la Commission européenne.