Le point sur...

Leonardo – Formation professionnelle en Europe

Vous pensez à vous installer à l’étranger pour travailler, mais la crainte de ne pas y réussir vous retient? Les obstacles linguistiques et la peur de s’éloigner de sa famille et de ses amis sont les principaux motifs de l’immobilité. Mais le manque de compétences et de qualifications spécifiques nécessaires pour réussir sur un marché du travail étranger peut constituer un obstacle supplémentaire. Heureusement, une assistance est disponible. Vous trouverez ci-dessous une description de l’encadrement dont vous pouvez bénéficier.

En 1995, l’Union européenne a mis en œuvre le programme Leonardo Da Vinci (Leonardo en abrégé, site internet disponible en français, anglais et allemand). Leonardo est axé sur les besoins des personnes concernées par l’enseignement et la formation professionnels – tant les formateurs que les personnes en formation – et vise à aider les citoyens européens à acquérir de nouvelles compétences, connaissances et qualifications.

Qui peut bénéficier du programme?

Si vous êtes en stage de formation professionnelle initiale ou sur le point de l’être, une personne déjà bien installée sur le marché du travail (par exemple un diplômé d’une université, un salarié, un indépendant, ou un demandeur d’emploi), si vous êtes actif dans le secteur de l’enseignement et de la formation professionnels, ou si vous représentez une organisation déployant ses activités dans le domaine de la formation professionnelle, vous pourriez compter parmi les bénéficiaires de Leonardo. Le programme finance un large éventail de projets, notamment des projets de mobilité; en fait, 60 % au moins du financement total du programme sont consacrés à des activités de mobilité. Le nombre de stages de mobilité, par exemple, est passé de 36 600 au cours de l’année 2000 à 81 500 en 2006.

Combien de temps puis-je partir ?

Les stagiaires en formation professionnelle initiale peuvent rester dans un autre État membre de l’Union européenne pour une durée de deux à 39 semaines. Les placements transnationaux dans des entreprises ou des établissements de formation destinés aux personnes qui se trouvent sur le marché du travail peuvent durer de deux à 26 semaines. Les professeurs et formateurs peuvent rester à l’étranger jusqu’à six semaines pour se familiariser avec les meilleures pratiques mises en œuvre dans un autre pays.

Comment se porter candidat?

Si vous désirez participer au programme en tant que stagiaire (que vous ayez déjà eu des activités professionnelles ou non), vous devrez faire appel à une organisation intermédiaire dans votre État membre (par exemple, une université ou une association éducative). Vous trouverez les organisations de votre pays qui participent au programme Leonardo dans la liste des Agences nationales, sur le site internet de la Commission européenne. Ces agences peuvent vous fournir des informations concernant la procédure de candidature, le soutien financier disponible et les projets en cours, qui peuvent servir d’exemples de meilleures pratiques pour les candidats potentiels. Il est également recommandé de jeter un coup d’œil au Guide des candidats (personnes individuelles), qui regorge d’informations utiles pour des personnes connaissant des conditions très diversifiées.

Si vous êtes une organisation désireuse d’envoyer des personnes individuelles à l’étranger pour une formation pratique ou si l’accueil de stagiaires vous intéresse, vous pouvez bénéficier d’un soutien financier pour la prise en charge de certaines tâches administratives, la préparation des participants (pédagogique, culturelle et linguistique) et pour le voyage des participants et leur séjour à l’étranger. Consultez le Guide des candidats (Organisations), dans lequel vous trouverez des conseils utiles pour les organisations d’origine et d’accueil les plus diverses.

« Nous recherchons en particulier des entreprises intéressées par la prise en charge d’un projet Leonardo, » déclare Erna Kerschbaum, responsable des programmes de mobilité Leonardo à l’Agence nationale autrichienne Österreichischer Austauschdienst (service d’échange autrichien). « Si les établissements et associations pédagogiques sont devenus des partenaires réguliers, il reste à convaincre le secteur des entreprises des avantages considérables de Leonardo et de ses programmes.»

Dernière modification du texte: 07/2008


clause de non-responsabilité
Les articles «Le point sur…» sont destinés à informer les utilisateurs du portail EURES sur des questions d’actualité et les tendances du moment, et visent à stimuler la discussion et le débat. Ils ne reflètent pas forcément le point de vue de la Commission européenne.