Le point sur...

Une voie royale pour partir au pair au Royaume-Uni

Les séjours au pair à l’étranger, qui permettent de se familiariser avec la vie et la culture d’un pays, sont très appréciés des jeunes Suédois. Marie Gelibter recrute depuis 15 ans des jeunes au pair pour des familles au Royaume-Uni. En coopération avec EURES, elle a contribué à permettre à de nombreux jeunes Suédois de bénéficier d’une précieuse expérience professionnelle à l’étranger.
 
Marie dirige Swedish Connection, une société qui met en contact des familles de Londres et d’autres régions du Royaume-Uni avec des jeunes souhaitant travailler au pair, comme aide-ménagère et comme nurse. Les premières années, Marie se rendait dans les maisons de l’emploi en Suède pour y parler de la vie et du travail qui attend un jeune au pair. Tout en continuant à donner parfois ce type de présentations, elle cible maintenant ses efforts sur les journées de l’emploi EURES, qui voient converger en une seule journée des centaines de candidats en un même lieu.
 
«J’apprécie beaucoup d’être invitée par EURES à des salons de l’emploi en Suède, car cela me permet d’y rencontrer directement des centaines de jeunes, explique Marie. Durant la seule année dernière, je me suis rendue dans quatre ou cinq salons. »
 
Marie recrute généralement chaque année 200 jeunes au pair pour des familles britanniques. Le processus démarre lorsque les candidats s’inscrivent pour manifester leur intérêt à l’occasion d’une foire de l’emploi en Suède. De retour en Grande-Bretagne, Marie donne suite aux inscriptions en proposant aux candidats de remplir un long formulaire obligatoire dans lequel ils doivent fournir un extrait de casier judiciaire, des informations médicales et leurs notes scolaires.
 
Par la suite, les candidats ont un entretien sur Skype, à l’issue duquel Marie propose aux familles les profils les plus adaptés. Si la candidature proposée plaît aux familles, celles-ci peuvent proposer un emploi.
«Tous les candidats parlent bien l’anglais, et nous sélectionnons parmi eux les plus ouverts, les plus sociables, ceux qui s’intégreront le plus facilement dans leur famille d’accueil, explique Marie. La plupart d’entre eux ont entre 19 et 21 ans et ce séjour au pair sera pour eux une merveilleuse occasion de passer une année à l’étranger.»
 
«La plupart des jeunes au pair restent de 11 à 12 mois dans la famille d’accueil, précise Rob Floris, l’un des conseillers EURES qui collaborent avec Marie sur le terrain en Suède. Ils commencent en général leur séjour en août, en septembre ou en janvier.» Au Royaume-Uni, les jeunes au pair se retrouvent au sein d’une communauté très unie et se rencontrent via leurs pages de groupe Facebook.
 
EURES a noué des liens professionnels étroits avec Swedish Connection et Marie peut compter sur un réseau de conseillers EURES chaque fois qu’elle se rend en Suède pour recruter. «On pourrait dire que nous avons une bonne "connexion"», plaisante Rob.
 
Pour sa part, Marie compte revenir en Suède à la fin de l’année pour y rencontrer d’autres jeunes voulant bouger et travailler à l’étranger. «Ils pourront découvrir un nouveau pays, se faire de nouveaux amis et garderont toute leur vie un souvenir fantastique de cette expérience », conclut-elle.
 
Pour en savoir plus:
 
En savoir plus sur Swedish Connection
 
 
Découvrir ce qu’EURES peut faire pour les demandeurs d'emploi
 
Rechercher un emploi dans la base de données d’emplois d’EURES
 
En savoir plus sur ce qu’EURES peut faire pour les employeurs
 
Rechercher une journée de l’emploi dans le calendrier des manifestations d'EURES
 
Rechercher un conseiller EURES
 
 
Rejoindre EURES sur Facebook
 
Suivre l'actualité d'EURES sur Twitter
 
Se connecter à EURES sur LinkedIn
 
Suivre l’actualité d’EURES sur Google+

Dernière modification du texte: 06/2013


clause de non-responsabilité
Les articles «Le point sur…» sont destinés à informer les utilisateurs du portail EURES sur des questions d’actualité et les tendances du moment, et visent à stimuler la discussion et le débat. Ils ne reflètent pas forcément le point de vue de la Commission européenne.