Informations sur le marché du travail

Print this page

Espagne - Canarias

Bref aperçu du marché du travail

 

Les îles Canaries sont un archipel de l’océan Atlantique qui forme une communauté autonome espagnole et constitue en outre l’une des «régions ultrapériphériques» de l’Union européenne. Elles s’étendent entre les coordonnées 27º 37’ et 29º 25’ de latitude nord et 13º 20’ et 18º 10’ de longitude ouest. Les Canaries se trouvent à un peu plus de 1 200 km de la péninsule ibérique et à environ 2 000 km de la capitale du Royaume d’Espagne.

L’archipel est composé de huit îles, dont sept disposent de leur propre administration, et une, La Graciosa, qui est en passe d’être gérée comme une commune.

La communauté autonome des Canaries est divisée en deux provinces, Santa Cruz de Tenerife et Las Palmas de Gran Canaria; la première se compose de quatre îles, à savoir Tenerife, La Palma, La Gomera et El Hierro, tandis que la seconde comprend trois îles, à savoir Gran Canaria, Lanzarote et Fuerteventura.

L’archipel canarien, qui couvre une superficie de 7 446,95 km2, comptait 2 152 590 habitants le 1er janvier 2019, et présente une densité de population de 289,06 habitants/km2. C’est la huitième communauté autonome d’Espagne la plus peuplée. La population des Canaries a augmenté de 1,17 % par rapport à 2018. Au cours des cinq dernières années, la progression a été de 2,49 %.

La communauté autonome des Canaries compte 276 680 résidents étrangers, ce qui représente 12,85 % de la population totale. Les pays qui comptent plus de 13 000 résidents dans l’archipel sont les suivants, par ordre décroissant de nombre de ressortissants: Italie, Allemagne, Royaume-Uni, Maroc, Venezuela, Cuba et Colombie.

La communauté autonome des Canaries se caractérise par un tissu entrepreneurial composé de petites et moyennes entreprises. Selon les données du répertoire central des entreprises de l’Institut national de la statistique, le tissu entrepreneurial de la communauté autonome des Canaries se compose de 146 126 entreprises enregistrées, dont 56,17 % n’emploient pas de salariés (82 085), 35,17 % en emploient au maximum cinq et 8,66 % plus de cinq. On ne compte que treize entreprises avec plus de 1 000 salariés, dont une seule a des effectifs dépassant 5 000 salariés. Selon le classement national des entreprises publié par «El Economista.es», les entreprises les plus importantes des Canaries sont Disa (groupe), Dinosol Supermercados et Traveltino 2009. Dans la province de Santa Cruz de Tenerife, les trois premières entreprises sont Disa Suministros y Trading SL, Traveltino 2009 SL et Disa Red de Servicios Petrolíferos, SA. Dans la province de Las Palmas, le trio de tête est composé de Unión Eléctrica de Canarias Generación, SA, de Dinosol Supermercados SL et de Cooperativa Farmacéutica Canaria.

Selon les données de l’enquête sur la population active (EPA) du troisième trimestre 2019, sur la population totale de plus de 16 ans dans les Canaries (1 900 500), 1 130 700 personnes sont actives, dont 891 200 ont un emploi et 239 600 sont au chômage. Le taux de chômage s’élevait à 21,19 %, soit sept points au-dessus de la moyenne nationale, ce qui fait des Canaries la deuxième communauté autonome au taux de chômage le plus élevé, derrière l’Andalousie. Pour ce qui est des provinces prises individuellement, ce taux était de 19,43 % à Santa Cruz de Tenerife et s’élevait à 22,86 % à Las Palmas. Le taux d’activité atteignait 59,50 %, soit un peu moins d’un point au-dessus de la moyenne nationale (58,72 %).

En 2018, le secteur économique prédominant dans l’archipel était celui des services, représentant à lui seul 86,02 % des entreprises répertoriées et 87,27 % des travailleurs. À l’échelle nationale, ces chiffrent s’élèvent à 80,56 % et à 80 % respectivement.

L’arrivée de 11 205 630 touristes au cours de la période comprise entre janvier et septembre 2019 représente une diminution de 2,59 % par rapport à la même période l’année précédente. Les touristes étrangers sont majoritairement originaires du Royaume-Uni et de l’Allemagne, et on remarque également une importante fréquentation de touristes espagnols. Les îles qui ont attiré le plus grand nombre de touristes sont Tenerife, Gran Canaria et Lanzarote, avec respectivement 4 391 965, 3 090 228 et 2 318 125 visiteurs.

Selon les informations publiées par l’Observatoire de l’emploi du SEPE (service public de l’emploi de l’État), les Canaries comptaient, en septembre 2019, 204 529 chômeurs (0,44 % de moins qu’en septembre de l’année précédente), ce qui représentait 6,64 % du total national. Parmi eux, 87 794 étaient des hommes et 116 735 des femmes. 75,87 % étaient inscrits dans le secteur des services, 8,31 % n’avaient jamais travaillé, 8,31 % étaient dans la construction, 3,88 % dans l’industrie et 2,05 % dans l’agriculture. Par rapport à septembre 2018, le chômage a baissé dans tous les secteurs économiques, à l’exception du secteur agricole, qui a enregistré une hausse de 4,85 %.

 

Dernière modification du texte: 08/2020


Êtes-vous satisfait(e) de l'information fournie à ce sujet?