Informations sur le marché du travail

Print this page

Espagne - Canarias

Bref aperçu du marché du travail

 

La communauté autonome des Canaries est un archipel situé à l’ouest du Sahara occidental africain et constitue l’une des «régions ultrapériphériques» de l’Union européenne. Elle s’étend entre les coordonnées 27º 37’ et 29º 25’ de latitude nord et 13º 20’ et 18º 10’ de longitude ouest. L’île se trouve à un peu plus de 1 200 km de la péninsule Ibérique et à environ 2 000 km de la capitale espagnole. D’origine volcanique, les îles Canaries font partie de la région naturelle de la Macaronésie avec les archipels du Cap-Vert, des Açores, de Madère et des îles Selvagens.

L’archipel canarien couvre une superficie de 7 446,95 km2, comptait 2 126 779 habitants le 1er janvier 2018 et présente une densité de population de 285,59 habitants/km². C’est la huitième communauté autonome d’Espagne la plus peuplée.

La communauté est divisée en deux provinces: Santa Cruz de Tenerife et Las Palmas. La première se compose de quatre îles, à savoir, par nombre d’habitants: Tenerife, La Palma, La Gomera et El Hierro. La seconde comprend trois îles: Gran Canaria, Lanzarote et Fuerteventura. L’île de La Graciosa est en passe d’être gérée comme une commune. Considérée comme un îlot jusqu’en 2018, elle est, depuis cette date, considérée comme la huitième île habitée de l’archipel, après approbation d’une motion par le Sénat, même si elle dépend et continuera de dépendre administrativement de l’île de Lanzarote.

La population des Canaries a augmenté de 0,89 % par rapport à 2017. Au cours des cinq dernières années, l’augmentation a été de 1,04 %.

Les étrangers qui résident dans la communauté autonome (259 791 personnes) représentent 12,22 % de la population totale; les plus nombreux sont, dans l’ordre, les Italiens, les Allemands, les Britanniques, les Marocains, les Vénézuéliens et les Cubains.

La communauté autonome des Canaries se caractérise par un tissu entrepreneurial composé de petites et moyennes entreprises. Selon le répertoire central des entreprises, publié par l’Institut national de la statistique correspondant au 1er janvier 2018, plus de la moitié des entreprises n’employaient aucun salarié; 35,17 % d’entre elles occupaient au maximum cinq salariés et 8,66 % en occupaient plus de cinq. On ne compte que douze entreprises occupant plus de 1 000 salariés, dont une seule a des effectifs dépassant 5 000 salariés.

D’après les données de l’enquête sur la population active réalisée par l’INE, au troisième trimestre 2018, la population âgée de plus de 16 ans s’élevait à 1 862 200 personnes, et la population active, à 1 131 500 personnes, dont 909 300 personnes ayant un emploi et 222 300 chômeurs. Le taux de chômage s’élevait à 19,64 %, soit un peu plus de cinq points de plus que la moyenne nationale, ce qui en fait le deuxième plus élevé de toutes les communautés autonomes espagnoles. Dans la province de Santa Cruz de Tenerife, ce taux était de 19,52 % et à Las Palmas, de 19,75 %. Le taux de chômage des femmes (20,20 %) était supérieur d’un point à celui des hommes (19,16 %). Le taux d’activité atteignait 60,76 %, soit un peu plus d’un point de pourcentage au-dessus de la moyenne nationale (58,73 %).

Le secteur économique prédominant dans l’archipel est celui des services. Le pourcentage d’entreprises enregistrées est de 85,69 % du total et le pourcentage de travailleurs actifs dans ce secteur représente 86,35 %. Au niveau national, le nombre d’entreprises affiliées à la sécurité sociale est supérieur à 81 % dans ce secteur et celui des travailleurs est de 75,67 %.

L’arrivée de 10 292 798 touristes au cours de la période comprise entre janvier et août 2018 représente une diminution de 2,24 % par rapport à la même période l’année précédente. Les deux principaux pays de provenance restent le Royaume-Uni et l’Allemagne. En ce qui concerne les destinations choisies, Tenerife occupe la première place, avec un total de 3 921 973 visiteurs au cours de la période de référence, suivie de Gran Canaria, avec un total de 2 955 247 visiteurs. Toutes deux ont enregistré une diminution par rapport à la même période de 2017 (de 4,90 % et de 0,22 % respectivement).

Selon les informations publiées par l’Observatoire de l’emploi du SEPE (service public de l’emploi de l’État), la communauté autonome des Canaries comptait, en septembre 2018, 205 430 chômeurs (7,05 % de moins qu’en septembre de l’année précédente), ce qui représentait 6,41 % du total national. Parmi eux, 87 328 étaient des hommes et 118 102 des femmes. 75,65 % étaient inscrits dans le secteur des services, 9,99 % dans la construction, 8,55 % n’avaient jamais travaillé, 3,87 % dans l’industrie et 1,95 % dans l’agriculture. Par rapport à septembre 2017, le nombre de chômeurs a baissé dans tous les secteurs économiques.

 

Dernière modification du texte: 04/2019


Êtes-vous satisfait(e) de l'information fournie à ce sujet?


Avez-vous besoin d'aide?  
Avez-vous besoin d'aide?