Informations sur le marché du travail

Print this page

Norvège - Niveau National

Bref aperçu du marché du travail

 

En raison d’une réforme des régions ayant entraîné une fusion de départements et une rupture dans la chronologie des statistiques, les informations sur le marché du travail en Norvège seront cette fois un peu différentes des informations habituelles et de ce qui est considéré être la norme.

Population: 5 328 212 habitants au 4e trimestre 2018.

Au 1er janvier 2019, 70,1 % de la population norvégienne était active (15-74 ans).

Fin mars 2019, 82 900 personnes étaient enregistrées comme chômeurs complets ou demandeurs d’emploi bénéficiant de mesures de NAV. En 2019, le taux chômage brut s’établit à 3,0 % de la population active, contre 3,2 % en 2018. 66 300 personnes étaient enregistrées comme chômeurs complets (notez que dans le bilan régional, c’est le taux de chômage net qui est utilisé). Cela correspond à 2,4 % de la population active, contre 2,5 % en 2018. 16 600 demandeurs d’emploi ont fait l’objet de mesures en faveur du marché du travail en mars, soit 0,6 % de la population active.

Il convient de noter que deux mesures du chômage sont utilisées en Norvège. Les chiffres du chômage de NAV indiquent le nombre de personnes qui se sont enregistrées comme demandeurs d’emploi auprès de NAV. L’enquête sur la population active (AKU) de l’Office norvégien des statistiques (SSB) est une enquête sélective qui recense la population active, l’emploi et le chômage. Les personnes sans travail qui n’ont pas droit aux allocations journalières ni de participer aux mesures en faveur du marché du travail peuvent manquer d’incitations pour s’enregistrer comme demandeurs d’emploi chez NAV, alors qu’elles répondent dans l’AKU qu’elles sont au chômage et recherchent activement un emploi. C’est l’une des raisons de l’écart entre les chômeurs enregistrés auprès de NAV et ceux qui sont recensés par l’AKU.

D’après l’Office norvégien des statistiques (SSB), 67,5 % de la population étaient salariés au 1.1.2019. L’enquête sur la population active (AKU) du SSB montre que 108 000 personnes étaient au chômage en janvier (chiffre corrigé des variations saisonnières). Cela correspond à 3,9 % de la population active. Après la nette chute du chômage recensée par l’AKU au cours de 2016 et 2017, le chômage est resté assez stable l’année dernière. Cette tendance s’explique par une augmentation de l’emploi et du taux d’activité.

Ces derniers mois, cependant, la croissance de l’emploi et de la population active s’est interrompue, tandis que le chômage est resté stable.

 

Évolution de l’économie norvégienne

La bonne croissance de l'économie norvégienne se poursuit. Le produit national brut (BNP) de la Norvège continentale a progressé de 0,8 % entre la période de trois mois août-octobre et la période de trois mois novembre-janvier. La solide croissance des secteurs primaires y a contribué, ainsi que, entre autres, la croissance du commerce des produits et services liés à l’industrie pétrolière.

La Banque de Norvège (Norges Bank) a décidé de relever le taux d’intérêt de 0,25 point en mars et annonce qu’une nouvelle hausse interviendra probablement au cours du prochain semestre. Elle prévoit une poursuite de l’expansion de l'économie norvégienne, en raison notamment d’une forte croissance des investissements pétroliers cette année. Une évolution un peu plus lente est attendue à partir de 2020.

Dans ses derniers pronostics, l’Office norvégien des statistiques table également sur une poursuite de la hausse de l'économie norvégienne, à un rythme cependant modéré. Il prévoit un maintien à un niveau stable du chômage, qui s’explique notamment par une hausse du taux d’activité, faisant augmenter le nombre de personnes qui accèdent au marché du travail. Le SSB souligne lui aussi que l’évolution de l’économie internationale est un facteur d'incertitude important pour l’avenir.

 

Dernière modification du texte: 05/2019


Êtes-vous satisfait(e) de l'information fournie à ce sujet?


Avez-vous besoin d'aide?  
Avez-vous besoin d'aide?