Navigation path

Actualités du FSE

Adoption d'un accord de partenariat avec l'Espagne

30/10/2014

La Commission vient de signer, le 30 octobre 2014, un Accord de partenariat avec l'Espagne. Celui-ci encadre un financement de 7,5 milliards d'euros (en prix actuels) du Fonds social européen (FSE) étalé sur les sept prochaines années.

Cet Accord de partenariat énonce la stratégie d'une utilisation optimale des Fonds structurels et d'investissement européens dans les régions et les villes ainsi qu'en faveur des citoyens espagnols. Il détermine la manière dont seront alloués les moyens financiers de ces fonds pour aider l'Espagne à atteindre des objectifs de croissance intelligents, durables et inclusifs.

Les investissements de l'UE serviront à lutter contre le chômage et à dynamiser la compétitivité et la croissance économique au moyen de l'innovation, de la formation et de l'éducation dans les zones urbaines et rurales. Ils encourageront également l'entrepreneuriat, combattront l'exclusion sociale et faciliteront une économie respectueuse de l'environnement et efficace dans l'utilisation de ses ressources.

Les priorités du FSE en Espagne

Aider les personnes à accéder au marché de l'emploi constituera une priorité absolue en Espagne et un accent clair sera mis sur la lutte contre le chômage des jeunes: près de 2 300 millions d'euros seront investis dans les jeunes et soutiendront la mise en place de la Garantie jeunes.

Le FSE financera des initiatives visant à améliorer les systèmes d'éducation et de formation, à soutenir des mesures pour combattre le décrochage scolaire précoce et à veiller à ce que les jeunes acquièrent les compétences adéquates pour accroître leurs chances sur le marché de l'emploi. La formation professionnelle constitue une autre zone d'investissement clé. Les investissements du FSE dans le domaine de l'éducation et de la formation seront également bénéfiques pour l'innovation et la compétitivité des entreprises.

En outre, le FSE continuera de financer des projets aidant les personnes en difficulté et les groupes désavantagés à profiter des mêmes opportunités que les autres pour s'intégrer dans la société. Près de 2 000 millions d'euros seront investis dans ce domaine.

Parmi les résultats attendus, on peut citer:

  • augmenter le taux d'emploi (pour passer de 59,3 % en 2012 à 74 % en 2020);
  • diminuer le décrochage scolaire précoce (de 24,9 % en 2012 pour approcher l'objectif des 15 % en 2020);
  • éloigner 1,5 million de personnes du risque de pauvreté ou de situation d'exclusion sociale.

Budget

La participation du FSE au budget des Fonds structurels s'élève à 28,1 %, soit 7,59 milliards d'euros et est supérieure au minimum requis de 27,7 %. Cette somme sera allouée selon les priorités suivantes:

Promouvoir les emplois durables et de qualité et encourager la mobilité professionnelle 3 595 172 476 EUR
Promouvoir l'insertion sociale, lutter contre la pauvreté et toutes les formes de discrimination 1 944 742 719 EUR
Investir dans l'éducation et dans la formation générale et professionnelle pour acquérir des compétences et bénéficier d'une formation continue 1 879 757 967 EUR
Assistance technique 169 895 975 EUR
Total 7 589 569 137 EUR

 

L'Espagne bénéficie, par ailleurs, d'une allocation de 943,5 millions d'euros émanant de l'Initiative pour l'emploi des jeunes. Ce nouvel instrument est déployé pour combattre le taux de chômage élevé des jeunes Européens.

Prochaines étapes

La Commission et l'Espagne négocient actuellement les quatre Programmes opérationnels (PO) du FSE concernant spécifiquement l'emploi, la formation et l'éducation; l'emploi des jeunes; l'inclusion sociale et l'assistance technique, ainsi que les 19 PO régionaux. Ils transposeront les objectifs de l'Accord de partenariat en priorités d'investissement et en actions tangibles et prépareront la sélection, la mise en œuvre, le suivi et l'évaluation de chaque projet conformément aux priorités et aux objectifs convenus avec la Commission.