chevron-down chevron-left chevron-right chevron-up home circle comment double-caret-left double-caret-right like like2 twitter epale-arrow-up text-bubble cloud stop caret-down caret-up caret-left caret-right file-text

EPALE

Piattaforma elettronica per l'apprendimento degli adulti in Europa

 
 

Blog

Six mois après la fin du projet Erasmus+ EURE.K, quelles suites ?

07/12/2018
by Jean Vanderspelden
Lingua: FR

/epale/it/file/eurekpng-5eure_k_.png

 

Les 2 et 3 juillet 2018 ; les 10 partenaires du projet Erasmus+ EURE.K issus de quatre pays (Belgique, France, Italie et Portugal) se sont réunis au CNAM à Paris pour clôturer les travaux et valoriser les 10 recherches-actions menées sur la thématique : "Dispositifs de reconnaissance et de validation des compétences". Six mois après, EPALE a rencontré Isabelle SALVI, de l’APapp (réseau des Ateliers de Pédagogie Personnalisée) et lui a posé les trois questions ci-dessous :

Quels enseignements tirez-vous de cette action européenne ?

Pour nous, réseau APP, cette action européenne a confirmé l’importance de la valorisation des acquis d’apprentissage informels. Dans des contextes variés liés, soit à la formation, soit au travail, tous les partenaires européens ont partagé des pratiques de terrain qui prouvent la nécessité de prendre en compte le vécu des personnes. Il s’agit de conforter leur capacité à agir dans la société. La reconnaissance des acquis et la valorisation des expériences sont deux leviers forts pour aider les personnes à rebondir, à redémarrer et en particulier, à s’inscrire durablement dans une logique d’apprentissage tout au long de sa vie, et pas seulement pour des adultes peu qualifiés. Tous ces éléments, coconstruits et partagés avec les acteurs européens[1], ont valorisé le réseau des APP dans ses pratiques innovantes. Ces apports ont aussi conforté le réseau dans un contexte mouvant de «réforme continue» de la formation professionnelle. Pour rappel, voici les cinq recommandations formulées par André Moisan à la fin des rencontres de juillet au CNAM.

Recommandation 1/5 : Un dispositif de reconnaissance et validation des compétences ne se décrète pas ; il se co-construit.

Recommandation 2/5 : La reconnaissance ne vaut que par l'engagement réciproque avec les personnes candidates.

Recommandation 3/5 : Les compétences s'évaluent. Elles ne se quantifient pas ou fuite en avant ! Il s'agit d'un processus de co-evaluation, avec toujours avec un jugement de valeur !

Recommandation 4/5 : Ces dispositifs sont des espaces d'apprentissage et pas étalonnage.

Recommandation 5/5 : Ces dispositifs ne s'industrialisent pas ! Ils exigent des professionnels pour les créer et les réguler.

Quelles suites peut-on définir ?

De manière complémentaire, le réseau des Ateliers de Pédagogie Personnalisée conforte son engagement dans des pratiques de badgifications[2] des acquis d’apprentissage informel. Lors du dernier CNOS qui s’est tenu fin novembre 2018, le réseau des APP a décidé de généraliser, dans chacun des 117 APP répartis sur le territoire (DOM/TOM compris), ces pratiques innovantes de reconnaissance des acquis informels. Ces pratiques constituent une porte d’entrée facilitante et fertile à de nouveaux apprentissages, en particulier pour des adultes, salariés ou non, faiblement qualifiés en lien avec la certification CléA.

Ces suites auront-elles une dimension européenne ?

A n’en pas douter, même s’il est en encore trop tôt pour donner des pistes concrètes. André Moisan dans l’une des productions (préfacée par Mme Tibor Navracsics[3] et partagée sur le site Eure.k), révèle une piste sur la 8ème compétence européenne[4] culturelle, en résonance avec les échanges de plusieurs partenaires Eure.k. Dans cette perspective européenne, nous travaillons actuellement sur un programme Erasmus+ «Action clé numéro 2 : coopération en matière d'innovation et d'échanges de bonnes pratiques». 

Pour contacter Isabelle SALVI : isabelle.salvi@app-reseau.eu   

Jean Vanderspelden est expert thématique EPALE et consultant ITG Formation. 

/epale/it/file/erasmuspng-10erasmus.png

 

[1] Voir la partie : http://www.eure-k.eu/wakka.php?wiki=ProductionS

[2] http://app-reseau.eu/actualite/2018-09?PHPSESSID=k1galeqh5obr8qks4uhrp9c...; > Voir article : «Les APP se lancent dans les badges numériques».

[3] Mme Tibor Navracsics est «Commissaire Européen à l’Education, à la Culture, à la Jeunesse et aux Sports».

[4] La 8ème compétence culturelle est souvent la plus oubliée. Les contributions et les échanges de la Journée européenne de Rome, le 30 Novembre 2017, rappellent l’enjeu qu’elle représente pour l’objectif poursuivi par le cadre de référence européen. http://www.eure-k.eu/wakka.php?wiki=ProductionS/download&file=Les_compte...  

 

Share on Facebook Share on Twitter Share on Google+ Share on LinkedIn