chevron-down chevron-left chevron-right chevron-up home circle comment double-caret-left double-caret-right like like2 twitter epale-arrow-up text-bubble cloud stop caret-down caret-up caret-left caret-right file-text

EPALE

Plateforme électronique pour l'éducation et la formation des adultes en Europe

 
 

Politiques et financements nationaux

Le Gouvernement régional bruxellois, la Fédération Wallonie-Bruxelles, la Commission communautaire française, la Vlaamse Gemeenschapscommissie et les partenaires sociaux se sont unis pour décider d'une politique commune : la "Stratégie 2025" pour Bruxelles, afin de relever ensemble, les  défis de la Région de Bruxelles-Capitale.
La Stratégie 2025 pour Bruxelles a 4 objectifs principaux:

Entre 700 et 800 millions d'euros, hors contrats de professionnalisation sont actuellement consacrés en France à la formation des demandeurs d'emploi. Le gouvernement veut aller jusqu'à 1,5 milliard d'euros par an à partir de 2019, dans le cadre d'un plan d'investissement des compétences (PIC) qui sera engagé dès 2018 . Ce PIC qui doit permettre de former, en plus du rythme de croisière, un million de demandeurs d'emplois de longue durée et un million de jeunes sans qualification.

La Suède a accueilli le vendredi 17 novembre 2017 un sommet social, voulu comme une 1ère étape pour dessiner les contours des droits sociaux européens. L'éducation, la formation et l'apprentissage tout au long de la vie ne sont pas en reste.

La ministre du Travail, Muriel Pénicaud, a remis aux partenaires sociaux le document d'orientation de la réforme de la formation professionnelle. On y retrouve les axes de négociation : le nouveau CPF, la formation en faveur des demandeurs d'emploi, la formation en entreprise, l'alternance, les certifications, la qualité et l'accompagnement individuel. Le document est téléchargeable ici.

Le Premier ministre français a précisé,le 25 octobre, le calendrier et les modalités des réformes de la formation professionnelle et de l’apprentissage, tout en rappelant ses exigences : «  transformer profondément les choses  » et terminer les travaux préalables avant fin janvier 2018.

- Pour la réforme de l'apprentissage, la concertation débutera début novembre ;

- Pour la formation, mi-novembre ;

- Pour l'assurance chômage, deuxième quinzaine de novembre.

 

Concernant la formation, ce que dit la feuille de route :

2. La formation professionnelle